XL Airways revient au bénéfice

Airbus A330-300 de XL Airways - CC Wikimedia / Lucas0231

XL Airways a publié jeudi un bénéfice net de 3,5 millions d’euros pour l’exercice fiscal clos au 31 octobre 2015, un retour au bénéfice qui suit les mesures prises pour réduire les coûts et optimiser le réseau.

La compagnie XL Airways France a réalisé un résultat net, hors impact des filiales de tour-operating, positif de 3,5 millions d’euros, et ce en dépit de l’impact défavorable de la forte revalorisation du dollar, selon un communiqué le 4 février. Ce retour au bénéfice intervient alors que  chiffre d’affaires recule de 10% par rapport à l’exercice précédent, à 269 millions d’euros. Cette baisse est « volontaire » , explique la compagnie. L’activité moyen-courrier opérée avec les Boeing 737 a été réduite tandis que l’accent a été mis sur le long-courrier.

« En 2015, XL a pris les décisions adéquates, en coopération avec ses partenaires, pour cesser à court terme l’exploitation du secteur Boeing 737, source de pertes récurrentes. Ses investissements se feront désormais exclusivement autour du développement d’une offre de vols réguliers à prix modérés en long-courrier, axe stratégique de l’entreprise » , souligne Laurent Magnin, Président Directeur Général d’XL Airways France.

Le nombre de passagers transportés a dépassé 800 000, notamment du fait d’une croissance du trafic d’environ 25% sur l’axe France-USA. La compagnie a augmenté l’offre sur la ligne Paris-New York, désormais desservie 9 mois par an. Paris-San Francisco et Paris-Miami ont enregistré de « bonnes performances » . Les destinations caribéennes (République dominicaine et Mexique principalement) « ont été quasiment stables« , tandis que les Antilles françaises, désormais desservies uniquement de novembre à mai, « ont vu une amélioration de leur rentabilité » . « Enfin, l’ouverture de la ligne Lyon – St Denis de la Réunion et l’optimisation des vols vers cette destination au départ de Paris et Marseille ont amené une hausse du trafic de l’ordre de 15% » , selon le PDG.

XL poursuit son développement sur le long-courrier, avec l’ouverture dès juin 2016 d’une liaison régulière vers Los Angeles. La compagnie exploite pour cet hiver deux Airbus A330-300 (dont un loué auprès d’Air Transat), deux A330-200 et deux Boeing 737-800.

En tenant compte des filiales, le groupe XL a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 368 millions d’euros, en légère baisse par rapport à celui de l’exercice précédent.

Vacances Héliades a fortement amélioré sa performance avec un chiffre d’affaires qui a dépassé les 100 millions d’euros, pour la première fois depuis sa création. Le résultat a également été historique avec un bénéfice avant impôts et participation supérieur à 1,7 millions d’euros.

Crystal TO a poursuivi sa restructuration et un nouveau Directeur Général a été nommé, chargé de redynamiser cette filiale.

De ce fait, le résultat consolidé, avant amortissement du goodwill, est supérieur à 2,1 millions d’euros. La trésorerie consolidée s’élève à environ 43 millions d’euros.

Photo Lucas0231 CC0 – Airbus A330-300 de XL Airways

Laissez un commentaire