Livraisons : retardées pour l’A320neo, avancées pour le 737 MAX ?

Airbus A320neo en vol - © Airbus / Master Films / H. Goussé

Le développement des deux monocouloirs vedette de nouvelle génération semblent suivre des trajectoires opposées, du moins pour l’instant : la livraison des premiers Airbus A320neo pourrait être retardée d’environ deux mois. A contrario, celle des premiers Boeing 737 MAX pourrait avoir lieu six mois plus tôt que prévu.

Airbus négocie avec ses clients pour repousser la livraison de plusieurs A320neo, a indiqué l’agence Reuters le 5 février. A priori, seuls les appareils équipés des moteurs Pratt & Whitney PW1100G Turbofan seraient concernés. Le retard pourrait atteindre jusqu’à deux mois.

Airbus a confirmé l’existence de négociations sans s’avancer sur l’étendue de ce retard. « Nous sommes en discussion avec nos clients pour les dates de livraison et quand celles-ci auront abouti, nous terminerons les appareils et les livrerons comme convenu » , a indiqué l’avionneur.

L’A320neo équipé des moteurs Pratt & Whitney a été certifié à la fois par l’EASA et la FAA en novembre dernier. La première livraison était prévue fin décembre à Qatar Airways, annoncée comme la compagnie de lancement. Elle a refusé de réceptionner l’appareil en raison d’une restriction opérationnelle s’appliquant au moteur lors de la mise en route. Airbus s’en est sorti en trouvant un accord avec Lufthansa qui a finalement pris livraison le 20 janvier du premier A320neo. De son côté, Pratt & Whitney a indiqué qu’il apportait des modifications matérielles et logicielles à son moteur, une étape qui prendra selon lui « quelques semaines » .

Fin décembre, la low-cost indienne Indigo a annoncé à ses investisseurs qu’Airbus avait retardé la livraison de son premier A320neo « pour des raisons industrielles » , en ajoutant qu’elle n’avait « aucune visibilité sur le calendrier de livraison » . Au même moment, une autre compagnie indienne, GoAir, a prévenu qu’elle s’attendait à recevoir ses premiers A320neo « pas avant juillet 2016 » au lieu d’avril, soit quatre mois de retard.

Le PDG d’Airbus, Fabrice Brégier, s’est d’ailleurs montré réservé lors de la conférence de presse annuelle de janvier dernier. Il n’a avancé aucun objectif en termes de livraison pour l’A320neo en 2016.

L’appareil est également proposé avec les moteurs LEAP-1A de CFM International. Les essais sont en cours. La livraison des premiers appareils équipés de cette option de motorisation est prévue pour la mi-2016.

Par ailleurs, Boeing a fait savoir à ses clients qu’il pourrait livrer les premiers 737 MAX six mois plus tôt que prévu, a rapporté le 2 février le Wall Street Journal. Prudent, le quotidien économique rappelle toutefois que des problèmes inattendus peuvent surgir durant la campagne d’essai.

Le premier 737 MAX vient d’effectuer son vol inaugural. Jusqu’à présent, la première livraison est attendue pour le troisième trimestre 2017 auprès de Southwest Airlines, la compagnie de lancement.

A l’inverse de l’A320neo, le 737 MAX n’est proposé qu’avec le seul moteur de CFM International, dans sa variante LEAP-1B.

Photo Airbus A320neo en vol – © Airbus / Master Films / H. Goussé

 

Laissez un commentaire