Classement : les trente premiers aéroports européens en 2015

Avion Boeing 747 au décollage à Londres Heathrow - Source : Heathrow Airport

ACI Europe a publié vendredi son classement annuel des trente premiers aéroports européens en termes de trafic passagers. 2015 est marquée par l’arrivée d’Istanbul-Ataturk sur la troisième marche du podium, à la place de Francfort.

Selon les données de cette association qui regroupe près de 500 aéroports en Europe (90% du trafic), Londres-Heathrow conserve sans surprise sa place de première plate-forme européenne, avec près de 75 millions de passagers (+2,2%). Paris-Charles de Gaulle est toujours numéro deux (65,7 millions de passagers, +3,1%). Mais l’aéroport parisien est désormais talonné par Istanbul-Ataturk qui enregistre 9,1% de croissance en 2015 (61,8 millions de passagers), une performance d’autant plus remarquable que la plateforme est à sa limite de capacité. Elle parvient à dépasser Francfort (61 millions de passagers, +2,5%), désormais quatrième. Amsterdam-Schiphol, cinquième, enregistre pour sa part une belle progression (6,0% à 58,2 millions de passagers). A noter, le deuxième aéroport d’Istanbul, Sabiha Gökçen, se développe toujours fortement (19,7%) et se range à présent à la 14e place, menaçant Paris-Orly (2,8%), treizième, qu’il pourrait dépasser l’année prochaine.

D’une façon générale, 2015 « a été une très bonne année pour le trafic passagers » , selon Olivier Jankovec, directeur général d’ACI Europe, qui souligne que 20% des aéroports européens enregistrent une croissance à deux chiffres. Athènes progresse ainsi de 19,1%, Dublin de 15,3%, Londres-Stansted de 12,8%, Madrid de 12% et Lisbonne de 10,7%. La croissance est portée par la « croissance continue des compagnies low-cost et de certaines compagnies non-européennes » , selon le directeur d’ACI Europe.

Au total, les aéroports européens ont accueilli environ 1,95 milliard de passagers l’année dernière, soit une croissance de 5,2% par rapport à l’année précédente. Un chiffre qui cache une tendance : la progression des « petits aéroports » (moins de cinq millions de passagers annuels) est inférieure (+3,8%) à la moyenne européenne, ce qui « indique que la croissance du trafic devient plus concentrée et moins générale » , selon Olivier Jankovic.

En regardant les perspectives pour les mois à venir, le dirigeant conclut que « la dynamique positive, créée par l’amélioration des conditions économiques dans la zone euro, les prix bas du pétrole et la politique monétaire souple, est susceptible de persister pendant la majeure partie de 2016. Cela devrait soutenir le trafic passagers – à l’exception des aéroports russes » . Des menaces existent néanmoins, principalement de nature géopolitique, comme « la crise migratoire sans précédent et ses répercussions sur l’espace Schengen, une éventuelle sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne (Brexit), les menaces terroristes accrues, l’instabilité au Moyen-Orient et en Afrique du Nord ainsi que la détérioration des perspectives sur les marchés émergents » .

ACI Europe classement aéroports européens 2015

Photo Heathrow Airport