IATA : la croissance du trafic passagers au plus haut depuis cinq ans

Aéroport international de Dubai (DXB)

Selon l’Association internationale des transporteurs aériens (IATA), le trafic passagers a enregistré une croissance de 6,5% en 2015, la plus forte hausse des cinq dernières années.

L’IATA a publié le 04 février les résultats de son analyse annuelle du trafic passagers mondial :  la demande (exprimée en passagers kilomètres transportés ou PKT) a progressé de 6,5% en 2015 par rapport à 2014. Il s’agit du « meilleur résultat depuis la crise financière de 2010″  selon cette association qui regroupe 200 compagnies aériennes. L’augmentation de l’année dernière est aussi supérieure à la moyenne des dix dernières années (5,5% par an).

Ce résultat a été obtenu malgré « des fondamentaux économiques plus faibles en 2015 qu’en 2014 » . Mais la demande a été stimulée par la baisse du prix des billets – environ 5% par rapport à 2014, en données corrigées pour tenir compte de la hausse du dollar américain.

La capacité annuelle a augmenté de 5,6% l’an dernier, si bien que le taux d’occupation des sièges gagne 0,6 point de pourcentage et atteint le niveau record de 80,3% à l’échelle de la planète.

Toutes les régions ont connu une croissance du trafic positive en 2015, note l’IATA. Les transporteurs de la région Asie-Pacifique comptent pour un tiers dans l’augmentation annuelle du trafic mondial.

Trafic International

Pour le trafic international, l’Europe enregistre une croissance de la demande de 5% pour une capacité en hausse de 3,8%. Le coefficient de remplissage gagne un point de pourcentage à 82,6%, le plus élevé dans le monde. Ce bon résultat est « en partie attribuable à une reprise des dépenses de la consommation dans la zone euro ainsi qu’à une augmentation modérée de la fréquence des vols » , selon l’IATA. Cependant, la croissance du trafic a ralenti à la fin de l’année en raison des grèves chez Lufthansa en Allemagne et de la suspension des opérations de Transaero en Russie.

C’est au Moyen-Orient que le trafic international a le plus progressé l’année dernière, avec une croissance de 10,5% en un an. Par voie de conséquence, la part de marché des transporteurs de cette région atteint maintenant 14,2% du trafic international mondial et dépasse celle de leurs concurrents nord-américains (13,2%).

Le trafic international a d’ailleurs enregistré une croissance plus faible en Amérique du Nord (3,2%) qu’en Europe ou au Moyen-Orient. En Amérique du Sud, elle atteint 9,3% malgré un environnement difficile au Brésil.

En Asie-Pacifique, la croissance du trafic international a atteint 8,2% en 2015, avec une demande stimulée par une augmentation de 7,3% de la connectivité directe à l’intérieur de la région.

L’Afrique est la région qui enregistre la croissance la plus faible pour le trafic international en 2015, à seulement 3,0%. Mais l’IATA note que ce chiffre est nettement plus élevé qu’en 2014 (0,9%). En outre, la croissance s’est accélérée au second semestre sous l’effet d’un rebond des échanges commerciaux.

Photo Dubai Airports

 

Laissez un commentaire