Pegasus passe le cap des 20 millions de passagers annuels

Boeing 737-800 NG de Pegasus Airlines à l'atterrissage à Bristol - cc wikimedia / Adrian Pingstone

La low-cost turque Pegasus Airlines a franchi en 2015, pour la première fois de son histoire, le cap symbolique des 20 millions de passagers annuels grâce à une croissance de 13,2% par rapport à l’année précédente.

Pegasus a connu une belle croissance côté trafic avec 22,34 millions de passagers transportés en 2015, soit une progression de 13,2% en un an. Sur ce total, la compagnie a transporté 13,81 millions de passagers sur ses vols intérieurs en Turquie (+15,4%) et 8,52 millions sur son réseau international (+9,8%).

Sa part de marché a progressé et s’établit désormais à 28,3% pour les vols intérieurs et à 9,8% pour les vols internationaux, grâce une croissance plus rapide que la moyenne du secteur en Turquie (1,1 fois plus rapide pour les vols intérieurs, et 2,1 fois plus rapide pour les vols internationaux).

L’offre de sièges a progressé de 14,7% (mesurée en Sièges Kilomètres Offerts) et atteint 27,969 millions en 2015. Pegasus enregistre 274.923 heures de vol (block hours) effectuées sur l’année et un taux moyen de remplissage de 79%.

Sans surprise, ce bilan est qualifié de « positif » par Sertaç Haybat, le directeur général de Pegasus Airlines, d’autant plus que ces performances ont été obtenues malgré un « lot de challenges liés à la gestion du trafic aérien ou au climat géopolitique notamment » . En passant le cap des 20 millions de passagers pour la première fois en 2015, « Pegasus franchit une nouvelle étape » , ajoute le dirigeant.

La compagnie a opéré 90.010 vols sur son réseau national et 62.203 vols vers l’ensemble de son réseau international, soit une progression de 14,2% sur l’année pour un total de 152.213 vols.

Cinq destinations ont été ouvertes à l’international – Erbil, Kutaisi (Géorgie), Londres Gatwick, Oslo et Zapoijya (Ukraine) – et trois sur le réseau domestique (Kars, Kastamonu et Ordu-Giresun). Pegasus vole aujourd’hui vers 103 destinations dans 40 pays, dont 33 en Turquie et 70 dans le reste du monde. En France, la low-cost relie Lyon, Saint-Etienne, Marseille et Nice à sa base d’Istanbul-Sabiha Gökçen.

Son développement lui a valu le titre de « Compagnie aérienne à la croissance la plus rapide » en terme de capacité en sièges offerte, distinction décernée parmi les compagnies européennes en 2011, 2012 et 2013 par l’Official Airline Guide (OAG – le guide officiel des lignes aériennes).

Photo Adrian Pingstone / Wikimedia : Boeing 737-800 NG de Pegasus Airlines à l’atterrissage à Bristol

Laissez un commentaire