United lance la plus longue route pour un Dreamliner

United Boeing 787-9 Dreamliner

United Airlines reliera à partir du mois de juin San Francisco et Singapour avec un Boeing 787-9. Cette ligne sera la plus longue pour un Dreamliner.

A compter du 1er juin 2016, la compagnie américaine membre de Star Alliance s’envolera depuis son hub de San Francisco vers l’aéroport Singapour-Changi à raison d’un vol par jour. Le départ de San Francisco est prévu à 23h25 (arrivée à 06h25 deux jours plus tard après le passage de la ligne de changement de date). Le retour de Singapour s’effectue à 08h45 (arrivée à 09h15 le même jour).

Selon United, ces horaires fournissent à une quarantaine de villes aux Etats-Unis la possibilité de rejoindre Singapour avec une seule escale, dont 26 qui ne disposaient pas de cette option jusqu’à présent.

United a retenu pour son 787-9 une configuration bi-classe pour 252 passagers, dont 48 en classe Affaires et 204 en classe Economy, à l’intérieur de laquelle 88 sièges disposent de plus d’espace pour les jambes (Economy Plus).

La compagnie sera sans concurrence directe sur la nouvelle ligne, la seule à relier les Etats-Unis à Singapour sans escale. « Ce service tant attendu est rendu possible par la nouvelle version du Boeing 787 Dreamliner très apprécié de nos clients » , souligne Marcel Fuchs, vice-président de United Airlines.

Cependant, Singapore Airlines a annoncé son intention de desservir New York et Los Angeles sans escale depuis Singapour dès 2018 avec les nouveaux Airbus A350 ULR qu’elle a commandés l’année dernière.

Selon United, la liaison San Francisco-Singapour, d’une distance de 8.446 miles (13.592 kilomètres), sera la plus longue du Dreamliner, devant les vols Los Angeles-Melbourne qu’elle opère, Abu Dhabi-Brisbane d’Etihad Airways et Dallas-Shanghai d’American Airlines. ll s’agira aussi de la plus longue route réalisée par une compagnie américaine, devant l’Atlanta-Johannesburg de Delta Airlines. La plus longue route opérée depuis les Etats-Unis reste celle de Qantas entre Dallas et Sydney (avec un A380).

United développe actuellement ses liaisons vers l’Asie, avec l’ouverture d’Auckland et Xi’an durant l’année, en plus de Tel Aviv. Au total, la compagnie propose désormais en Asie treize destinations, contre sept avant sa fusion avec Continental Airlines.

Avec l’ouverture de la route sans escale San Francisco-Singapour, United met fin à son service entre Tokyo-Narita et Singapour à compter du 2 juin. La liaison reste cependant disponible avec ANA, en partage de codes. La ligne quotidienne Singapour-Hong Kong n’est pas modifiée.

Photo United : Boeing 787-9 Dreamliner

Laissez un commentaire