Iran Air signe pour 118 Airbus dont 12 A380

Airbus : A330 A350 et A380 en formation

Airbus commence l’année 2016 avec une méga-commande en perspective : l’avionneur européen a conclu jeudi un accord de principe avec Iran Air portant sur 118 avions, soit 45 monocouloirs et 73 longs-courriers dont douze A380.

Signé lors de la visite du président iranien Hassan Rouhani à Paris le 28 janvier 2016, l’accord est historique et représente une valeur théorique de 27 milliards de dollars au prix catalogue. Surtout il signale le renouvellement de la flotte d’Iran Air et plus largement de l’aviation commerciale iranienne. « Nous sommes fiers d’accueillir le retour de l’Iran dans la communauté internationale de l’aviation civile » , a déclaré Fabrice Brégier, le président d’Airbus, cité dans un communiqué.

La commande d’Iran Air comprend 21 appareils de la famille A320 de génération actuelle, 24 appareils de la famille A320neo, 27 appareils de la famille A330 de génération actuelle18 A330-900neo, 16 A350-1000 ainsi que 12 A380, quatre de plus que ce qui a été annoncé ce week-end. Airbus assurera la formation des pilotes et du personnel de maintenance. Il fournira aussi le support technique.

En parallèle, le ministre des routes et du développement urbain, Abbas Ahmad Akhoundi, a signé un accord de coopération globale visant à moderniser le secteur de l’aviation civile iranienne, incluant notamment les services de navigation aérienne (ATM), les opérations aéroportuaires, l’harmonisation de la réglementation, la formation technique, ou encore la coopération industrielle et la maintenance.

« L’annonce d’aujourd’hui signale le début du rétablissement de notre secteur de l’aviation civile qui fera l’envie de nos voisins dans la région, et avec un partenaire comme Airbus, nous allons mettre en place les standards les plus élevés du monde » , a déclaré Farhad Parvaresh, le PDG d’Iran Air.

Les dates de livraison des différents appareils ne sont pas précisées, mais le ministre adjoint des Transports iranien, Asghar Fakhrieh Kushan, a indiqué ce week-end que les A380 seraient livrables à partir de 2019.

Les sanctions internationales contre l’Iran ont été en partie levées à la mi-janvier. Les accords conclus ce jour doivent recevoir l’aval des Etats-Unis, les produits vendus à l’Iran étant composés de plus de 10% de matériels américains.

Avec la commande d’Iran Air, Airbus s’apprête à plus que doubler sa présence en Iran. Aujourd’hui, 84 de ses avions sont en service chez les compagnies aériennes iraniennes :  Iran Air mais aussi ATA Airlines, Atrak Air, Iran Aseman Airlines, Mahan Air, Meraj Airlines, Qeshm Airlines, Taban Airline et Zagros Airlines.

Photo Airbus : A330, A350 et A380 en formation

 

Laissez un commentaire