Malaysia Airlines quitte Paris et Amsterdam

Boeing 777-200ER de Malaysia Airlines - CC Wikimedia Commons / M Radzi Desa

Malaysia Airlines réalise ce mardi ses derniers vols au départ de Paris et Amsterdam, continuant de restructurer son réseau long-courrier.

Le vol MH21 du 26 janvier est le dernier qu’opèrera Malaysia Airlines au départ de Paris. Il quittera l’aéroport Charles de Gaulle (Terminal 1) vers 12h00 pour se poser à Kuala Lumpur vers 07h25 le lendemain, après 12h25 de vol. Tout en gardant une fréquence quotidienne, la compagnie a commencé à réduire la voilure dès le mois d’août 2015, en affectant un Boeing 777-200ER bi-classe de 282 places pour remplacer un Airbus A380 de 494 sièges qui avait été affecté à la liaison deux ans et demi plus tôt (en mars 2013). Avec ce dernier vol de Malaysia Airlines, Paris perd toute connectivité directe avec la Malaisie, Air France ayant suspendu Kuala Lumpur en octobre 2015.

Amsterdam en revanche garde une liaison avec la capitale malaisienne grâce à KLM, qui réalise un vol quotidien vers Kuala Lumpur (se prolongeant vers Jakarta). Malaysia Airlines s’envolera une dernière fois de l’aéroport Schiphol ce 26 janvier vers 11h40 pour se poser à Kuala Lumpur à 07h00 le lendemain. Le vol MH19 est également opéré en Boeing 777-200ER.

Londres-Heathrow subsiste comme la seule ville d’Europe desservie par Malaysia Airlines, à raison de deux vols par jour en Airbus A380.

Engagée dans un sévère plan de restructuration après des années de pertes consécutives et deux accidents mortels en 2014, la compagnie a revu sa stratégie long-courrier et a formé en décembre 2015 une alliance avec Emirates avec qui elle partagera ses codes vers 90 destinations dans le monde, dont 38 en Europe.

Cependant, cet accord n’a pas été mis en place à ce jour. Malaysia Airlines cesse de proposer Paris pour l’instant. En ce qui concerne Amsterdam, la destination reste disponible en partage de code avec KLM.

Le réseau long-courrier de Malaysia Airlines s’est réduit comme une peau de chagrin. Francfort et Brisbane ont été suspendues l’année dernière, en plus de différentes destinations régionales comme Krabi, Cochin, Kunming et les Maldives. A cela se sont ajoutées des réductions de fréquences sur de multiples destinations (Canton, Ho Chi Minh Ville, Hong Kong, Manille, Perth, Rangoon, Siem Reap et Taipei Taiyuan). Et cela va se poursuivre avec la fin du service quotidien vers Dubai le 15 février 2016.

Reprise depuis l’année dernière par une nouvelle société d’Etat, Malaysia Airlines Berhad, avec à sa tête une équipe dirigeante renouvelée, Malaysia Airlines a également vu ses effectifs fondre de 30% (passant à 14.000 contre 20.000 précédemment). Elle reçoit en parallèle des investissements de 6 milliards de ringgits malaysiens (environ 1,5 milliard d’euros) apportés par le fonds souverain de la Malaisie, Khazanah, sur une base échelonnée et soumis à de strictes conditions en vue d’assurer le retour à sa rentabilité d’ici 2017.

Photo M Radzi Desa GNU FDL 1.2 Boeing 777-200ER de Malaysia Airlines