Grève des contrôleurs aériens : 20% des vols annulés le 26 janvier

Tour de contrôle aérien à l'Aéroport Paris Charles de Gaulle - CC Greenboost

La Direction générale de l’Aviation civile (DGAC) a demandé lundi aux compagnies aériennes de réduire leur programme de vols de 20% le 26 janvier après que les deux principaux syndicats des contrôleurs aériens ont déposé un préavis de grève.

Selon la DGAC, « des perturbations sont attendues sur l’ensemble du territoire » mardi. L’administration conseille aux passagers de s’informer auprès de leur compagnie aérienne pour connaître l’état de leur vol.

Le SNCTA et l’Usac-CGT, qui représentent à eux deux 70% des contrôleurs aériens, ont appelé à cesser le travail dans le cadre d’un mouvement lancé par plusieurs syndicats de la fonction publique.

Selon plusieurs communiqués publiés ce week-end, le SNTCA en particulier revendique « une revalorisation des salaires compensant la baisse du pouvoir d’achat ; un juste partage des gains de productivité dégagés par les contrôleurs et contribuant aux bénéfices des compagnies ; une meilleure reconnaissance de l’expertise des contrôleurs et de leur apport sur les postes d’encadrement ; et la mise en place d’une négociation annuelle obligatoire sur les rémunérations » . Le syndicat demande aussi « la revalorisation du taux de remplacement des contrôleurs et la publication immédiate du décret CIT » sans lequel, selon lui, de nombreux contrôleurs de la navigation aérienne, dont aucun de ceux nés après 1980, ne pourront partir avec une retraite complète.

Pour les voyageurs, la situation sera d’autant plus compliquée que ce mouvement coïncide avec une grève des chauffeurs de taxi qui entendent dénoncer pour leur part la concurrence, selon eux, déloyale des VTC.

Photo : tour de contrôle aérien à l’Aéroport Paris Charles de Gaulle – CC Greenboost

 

Laissez un commentaire