Air France-KLM, IAG, Lufthansa, easyJet et Ryanair s’unissent au sein de l’A4E

A4E : création le 20 janvier 2016

Le 20 janvier 2016, à l’occasion du Sommet Européen de l’Aviation, les cinq plus grands groupes européens de transport aérien ont annoncé la création de l’association Airlines for Europe (A4E) : Air France-KLM, EasyJet, International Airlines Group (IAG), Lufthansa Group et Ryanair, qui transportent ensemble plus de 50% des passagers en Europe, unissent leurs forces pour peser sur la politique européenne de l’aviation.

Le création de ce groupe de lobbying intervient quelques semaines après la présentation par la Commission européenne d’une nouvelle stratégie pour l’aviation. A4E entend appuyer les orientations de Bruxelles pour rendre « le secteur du transport aérien plus fort et plus compétitif » , selon une déclaration commune des cinq dirigeants des groupes fondateurs, Alexandre de Juniac, Carolyn McCall, Willie Walsh, Carsten Spohr et Michael O’Leary.

Bien que concurrentes, ces compagnies aériennes ont trouvé un terrain d’entente « sur trois mesures importantes au moins » : la diminution des coûts des aéroports européens dont « les redevances élevées » et « la situation de monopole à grande échelle » sont pointées du doigt; la constitution d’un espace aérien « sûr et efficace » en réduisant les coûts du contrôle du trafic aérien (ATC ) au travers de la mise en oeuvre du projet de Ciel unique européen établi par la Commission européenne; et la stimulation d’une plus grande activité économique et de l’emploi en créant « un cadre réglementaire approprié » et en abolissant « les taxes déraisonnables » .

Les cinq groupes comptent attirer d’autres membres autour de ces thèmes. « Aujourd’hui marque le début d’une nouvelle ère pour les compagnies aériennes européennes. Avec l’appui des cinq plus grands groupes de transport aérien en Europe, l’A4E sera un puissant véhicule pour répondre aux enjeux de l’industrie. Pour la première fois, les transporteurs à bas coûts et les compagnies de réseau créent une association pour soutenir l’adoption d’une nouvelle stratégie européenne de l’aviation. Aujourd’hui, nous appelons également toutes les compagnies aériennes d’Europe à nous rejoindre et faire entendre notre voix de façon encore plus puissante » , déclarent les cinq dirigeants.

L’A4E indique aussi soutenir « la libéralisation de l’ensemble de la chaîne de valeur de l’aviation » , ou encore « une politique en faveur de la concurrence et de la réglementation au sein de l’UE » , tout en se disant « opposée par principe aux aides d’Etat » , que ce soit pour les compagnies aériennes ou les aéroports.

La nouvelle association évite ainsi d’aborder directement les sujets qui fâchent et en particulier celui de la concurrence des compagnies du Golfe : le thème avait déjà abouti à la division de l’Association of European Airlines (AEA), dont les jours semblent aujourd’hui comptés. IAG mais aussi airberlin et Alitalia, détenus en partie par Qatar Airways ou Etihad Airways, avaient claqué la porte de l’AEA au printemps dernier en protestant contre ses prises de position jugées « protectionnistes » .

L’A4A a pour directeur général Thomas Reynaert, un ancien de United Technologies. Son siège est à Bruxelles.

Photo A4E : création le 20 janvier 2016. De gauche à droite : Michael O’Leary, Carsten Spohr, Carolyn McCall, Violeta Bulc, Thomas Reynaert, Willie Walsh, Alexandre de Juniac

Laissez un commentaire