L’Iran envisage d’acquérir 114 Airbus pour Iran Air

Adrian Pingstone / DP - Airbus A330 d'Iran Air à Londres Heathrow en 2014

Le gouvernement iranien a indiqué samedi qu’il prévoyait d’acquérir après la levée des sanctions internationales 114 appareils auprès d’Airbus pour renouveler et agrandir la flotte d’Iran Air.

Cette perspective prometteuse pour l’avionneur européen a été annoncée le 16 janvier par le ministre des routes et du développement urbain de l’Iran, Abbas Akhoundi, cité par l’agence de presse Tasnim. Le ministre fait état également « de nombreuses négociations avec les constructeurs d’avions au cours des derniers mois » . L’acquisition des 114 Airbus est conçue comme une première étape pour reconstruire la flotte d’Iran Air. Des contacts ont également été pris avec les sociétés de leasing, selon Tasnim.

En novembre dernier, le président iranien, Hassan Rohani, avait évoqué à quelques jours d’une visite en France la possibilité d’acquérir des Airbus, sans préciser le nombre d’appareils envisagés ni le montant des contrats.

Téhéran s’attend à ce que les sanctions internationales soient levées ce samedi, l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) devant rendre public son rapport sur le respect par l’Iran des engagements sur son programme nucléaire.

Airbus a pour l’instant démenti être en négociation avec les autorités iraniennes. « Bien que l’Iran ait clairement besoin de nouveaux appareils, nous devons nous conformer strictement au droit et, jusqu’à ce que toutes les mesures concernant l’embargo soient levées, aucune discussion commerciale ne peut avoir lieu« , a déclaré à l’agence Reuters un porte-parole du constructeur.

En avril 2015, le directeur de l’Organisation de l’aviation civile irannienne (CAO), Mohammad Khodakarami, avait indiqué que son pays aurait besoin de 300 avions dans les cinq ans, voire 500 dans les dix ans. L’Iran est grand comme trois fois la France et peuplé de 80 millions d’habitants mais ses compagnies aériennes, publiques ou privées, n’exploitent aujourd’hui que 140 avions, âgés de 25 ans en moyenne.

Photo Adrian Pingstone / DP – Airbus A330 d’Iran Air à Londres Heathrow en 2014

Laissez un commentaire