Malaysia Airlines suspend Dubai

Airbus A330-300 de Malaysia Airlines en livrée Oneworld - CC Wikimedia / lasta29

Malaysia Airlines ne desservira plus Dubai à compter du mois prochain, une mesure qui s’inscrit dans le cadre du partenariat signé en décembre dernier avec Emirates.

La compagnie aérienne malaysienne, membre de l’alliance Oneworld, cessera de relier son hub de Kuala Lumpur et l’aéroport de Dubai International à compter du 15 février 2016. La liaison est actuellement opérée à raison d’un vol quotidien en Airbus A330-300.

A la place, elle apposera son code MH sur les quatre vols quotidiens effectués par Emirates, dont trois en Boeing 777 et un en Airbus A380.

Cette décision « va permettre aux clients de prendre à Dubai des correspondances facilitées vers plus de 90 destinations d’Emirates dans le monde » , indique Malaysia Airlines dans son communiqué du 13 janvier, en soulignant que 38 destinations en Europe seront ainsi offertes à ces clients sur la base d’un vol par jour, voire deux pour Paris, Rome, Munich, Francfort, Madrid et Barcelone, ainsi que vers le Canada et l’Amérique du Sud.

Les passagers concernés par la suspension du service vers Dubai seront reprotégés sur Emirates.

Malaysia Airlines a annoncé le 02 décembre 2015 un vaste accord de partage de codes avec Emirates, qui s’accompagne de la suspension également de Paris Charles de Gaulle à compter du 25 janvier 2016 et Amsterdam le lendemain. Londres Heathrow restera sa seule destination européenne. Au Moyen-Orient, elle ne desservira plus que Djeddah avec un A330-300. En parallèle, la compagnie se concentre sur son réseau régional et domestique avec l’ouverture de sept bases en Malaisie.

Ces mesures s’inscrivent dans le cadre d’un plan de restructuration dont l’objectif est un retour à l’équilibre financier en 2017, après plusieurs années de pertes. Depuis le 1er septembre 2015, Malaysia Airlines a transféré ses activités à une nouvelle entité, Malaysia Airlines Berhad (MAB). Les effectifs ont été diminués de 30% (soit environ 13.000), des coupes sombres ont été opérées sur le réseau et la flotte, et de nombreux contrats ont été renégociés avec les fournisseurs pour tailler dans les coûts.

Photo lasta29 CC BY-SA 2.0 – Airbus A330-300 de Malaysia Airlines