Eurowings multiplie les retards et suspend Dubai pendant l’été

Airbus A330-200 Eurowings - © Eurowings

Les débuts d’Eurowings sur long-courrier sont laborieux : la low-cost de Lufthansa accumule les retards et suspend déjà Dubai, au moins pendant la saison été, une destination ouverte le mois dernier.

Sur les huit premières semaines de son exploitation long-courrier, débutée le 2 novembre 2015, Eurowings a effectué 126 vols dont 31 ont subi un retard supérieur à 60 minutes, selon le site Fairplane qui se charge d’obtenir des indemnités auprès des compagnies aériennes au nom des passagers dont les vols ont été annulés ou retardés. La tendance s’est même accentuée entre le 26 décembre et le 5 janvier : sur les 48 vols opérés, 18 étaient en retard d’environ huit heures en moyenne, selon Ronald Schmid, porte-parole de Fairplane, cité par plusieurs médias allemands. Un taux de retard de 37,5% qui serait « dramatique » selon lui, et largement supérieur à la moyenne du secteur (environ 4%).

Interrogée, Eurowings a minimisé ces informations. Son porte-parole, Heinz Joachim Schöttes, voit pour sa part un taux de retard à l’arrivée supérieur à 5 heures de « seulement » 7% sur tous les vols opérés, sans donner davantage de précisions. La compagnie reconnaît cependant plusieurs difficultés, citant des personnels en congé de maladie, des vents violents sur l’Atlantique Nord perturbant les opérations, et quelques avaries techniques sur les appareils qui ont bousculé le programme des vols. « Nous avons établi un groupe de travail pour améliorer la situation » , précise-t-il.

En fait, Lufthansa aurait vu trop juste pour le lancement des opérations de sa low-cost, selon le porte-parole de Fairplane. Eurowings ne compterait pas assez d’appareils ni d’équipages. La moindre difficulté affecterait les vols ultérieurs, d’où les retards en cascade. La compagnie exploite aujourd’hui trois Airbus A330-200 bi-classe de 310 sièges. Les personnels navigants sont employés par SunExpress Deutschland, une filiale de Lufthansa et Turkish Airlines, dans l’objectif de réduire les coûts d’exploitation de 30 à 40% par rapport à la maison-mère. Les appareils ont été mis en service vers sept destinations, Varadero, Dubai, Phuket, Cancún, Punta Cana, Puerto Plata et Bangkok. Deux A330 supplémentaires sont prévus d’ici mai pour soutenir l’expansion au printemps prochain vers l’île Maurice, Téhéran, Las Vegas, Miami et Boston.

Dans ce contexte, Eurowings a suspendu Dubai. La compagnie n’a fait aucun commentaire, mais selon son système de réservation, les vols au-ne sont plus disponibles au-delà du 30 avril dans le sens aller, du 1er mai 2016 dans le sens retour. Pour la saison hiver 2016-2017, l’ensemble du programme long-courrier d’Eurowings n’est pas encore mis en ligne. La liaison vers Dubai a été lancée au départ de Cologne/Bonn le 17 décembre 2015, avec trois fréquences hebdomadaires, les mardis, jeudis et samedis. Eurowings est sans concurrence directe, Emirates volant outre-Rhin depuis Dubai vers Francfort, Munich, Dusseldorf et Hambourg.

Eurowings vise une flotte de sept appareils longs-courriers d’ici 2017. La compagnie s’est dite satisfaite de ses débuts, avec des capacités réservées à 85% en novembre dernier.

Photo Eurowings – Airbus A330-200

Laissez un commentaire