Etihad Airways : 17% de croissance en 2015

Airbus A380 d'Etihad en vol - Source : Etihad

Etihad Airways poursuit sa croissance à deux chiffres : la compagnie nationale des Emirats Arabes Unis a transporté 17,4 millions de passagers en 2015, en hausse de 17% par rapport à l’année précédente.

Selon Etihad, ces chiffres attestent du bien-fondé de sa stratégie à long-terme : « la demande des passagers augmente plus vite que les capacités » , souligne-t-elle dans un communiqué le 12 janvier, sans donner plus de détails sur l’évolution des indicateurs.

Réseau

La compagnie a poursuivi l’expansion de son réseau en 2014, aussi bien avec ses propres avions qu’avec les partages de codes. Six destinations sur quatre continents ont été ouvertes (Calcutta, Madrid, Edimbourg, Entebbe, Hong Kong et Dar es Salam). Les fréquences ont été renforcées sur seize lignes existantes (Bangkok, Chennai, Dammam, Delhi, Hong Kong, Hyderabad, Istanbul, Djeddah, Cochini, Kozhikode, Melbourne, Mumbai, Mascate, les Seychelles, Téhéran et Trivandrum).

Les partages de codes ont été étendus à un nouveau partenaire, Pakistan International Airlines (PIA), et renforcés avec ceux déjà en place (Air Serbia, American Airlines, flynas, Jet Airways, Korean Air, NIKI et S7 Airlines). Au total, ces partenariats ont apporté cinq millions de passagers aux vols d’Etihad, 43% de plus qu’en 2014. La compagnie dit offrir presque 600 destinations combinées passagers / cargo grâce à 197 accords interlignes et 49 partages de codes.

Flotte

La flotte s’est agrandie. Agés de 5,8 ans en moyenne, 121 appareils sont en service à la fin 2015, soit 9% de plus que l’année précédente. Etihad a pris livraison de onze Airbus (quatre A380, six A321, un A320) et de quatre Boeing 787-9 Dreamliner. A ceux-ci sont venus s’ajouter d’autres appareils qui ont été loués « pour ajouter de la capacité » , selon Etihad.

Deux nouveaux avions ont été déployés en 2015 : le 787-9 Dreamliner est entré en service à destination de Washington, Zurich, Singapour et Brisbane. L’Airbus A380 a été positionné sur une deuxième fréquence vers Londres Heathrow et introduit vers Sydney et New York.

Autre fait marquant de l’année 2015, selon Etihad : elle a obtenu en avril l’approbation réglementaire de l’Office fédéral suisse de l’aviation civile, l’OFAC, pour finaliser un investissement de 33,3% dans Darwin Airline. La compagnie régionale helvétique compte désormais parmi ses filiales aux côtés d’airberlin, Air Serbia, Air Seychelles, Alitalia, Jet Airways et Virgin Australia. Avec ses différentes partenariats, Etihad Airways se présente comme le septième groupe aérien mondial avec plus de 100 millions de passagers annuels.

Perspectives

« Aucune autre compagnie aérienne ne fait plus que nous pour stimuler la concurrence dans le secteur de l’aviation » , estime James Hogan, le PDG d’Etihad Airways, tout en soulignant que « le protectionnisme » des grands transporteurs traditionnels européens et américains « n’est pas le moindre des défis » rencontrés par sa compagnie.

Etihad poursuivra son expansion en 2016. Elle attend la livraison de dix appareils au total, soit cinq Boeing 787-9, deux 777 Freighters, et trois Airbus A380. Le super Jumbo sera déployé sur une troisième rotation vers Londres Heathrow et vers deux destinations supplémentaires, Mumbai et Melbourne. Le Dreamliner s’envolera quant à lui vers cinq nouvelles villes, Düsseldorf, Perth, Shanghai, Istanbul et Johannesburg.

A fin 2015, Etihad dessert 96 destinations passagers et 20 destinations tout-cargo. Elle représente 75% du trafic total à Abu Dhabi, voire 84% en incluant l’activité des compagnies aériennes dans lesquelles elle détient des participations.

Photo Etihad Airways : Airbus A380

Laissez un commentaire