Emirates se renforce vers la Zambie et le Zimbabwe

Emirates - Boeing 777-300ER

Emirates augmente ses capacités vers Lusaka et Harare en positionnant dès le mois prochain un Boeing 777-300ER afin de répondre à une demande en augmentation.

A compter du 1er février 2016, Emirates remplace sur la ligne quotidienne Dubai-Lusaka-Harare un Airbus A340-300 par un Boeing 777-300ER tri-classe de 360 sièges (huit en Première classe, 42 en Affaires et 310 en Economie). « En plus de produits améliorés à bord, nous sommes également en mesure d’offrir plus de sièges et de fournir la capacité nécessaire pour répondre à la demande croissante sur la route, non seulement au départ du Zimbabwe et de la Zambie, mais aussi en provenance des États-Unis, du Royaume-Uni et de l’Australie » , explique Orhan Abbas, vice-président d’Emirates. La compagnie précise que les destinations plébiscitées au départ de la Zambie et du Zimbabwe incluent Dubai, Londres, Pékin, New York, Hong Kong, Manchester et Delhi.

Avec ce changement d’équipement, Emirates va désormais assurer l’ensemble de ses vols vers l’Afrique australe avec des 777, dont elle opère aujourd’hui 155 exemplaires avec 190 autres en commande. Dans la région, ces appareils sont actuellement en service vers Durban, Cape Town et Johannesburg en Afrique du Sud, ainsi que vers Luanda en Angola.

Les horaires sont inchangés : le vol EK713 quitte Dubai tous les jours à 09h25 heures, pour arriver à Lusaka à 14h40 d’où il repart à 16h10 en arrivant à Harare à 17h15. Le vol de retour EK714 quitte Harare à 18h50 pour arriver à Lusaka à 19h55. Le départ s’effectue de Lusaka à 21h40 pour atterrir à Dubaï à 06h50 le lendemain.

Emirates est sans concurrence sur la ligne. Lusaka et Harare ne sont pas connectées directement à l’Europe mais desservies par des transporteurs régionaux comme Kenya Airways, Ethiopian Airlines South African Airways et la low-cost Fastjet.

Photo Emirates – Boeing 777-300ER

Laissez un commentaire