ANA va rentrer au capital de Vietnam Airlines

Eric Salard CC BY-SA 2.0 - Boeing 787-8 Dreamliner d'ANA https://commons.wikimedia.org/wiki/File:JA806A_(15497822837).jpg?uselang=fr

All Nippon Airways (ANA) va prendre une participation minoritaire dans Vietnam Airlines dans le cadre de sa stratégie de croissance internationale.

Les deux groupes aériens viennent de signer un protocole d’accord qui prendra effet cet été : ANA Holdings va acquérir 8,8% du capital de Vietnam Airlines pour un montant équivalent à 108 millions de dollars, a indiqué le 12 janvier 2016 la compagnie japonaise dans un communiqué. Les actions seront cédées par l’Etat vietnamien qui détient aujourd’hui 95% de sa compagnie aérienne. Il s’agira à la fois de la première prise de participation d’ANA dans une société hors du Japon, et de la première entrée d’une société étrangère au capital de Vietnam Airlines.

L’Etat vietnamien cherche depuis plusieurs années un partenaire financier et commercial pour Vietnam Airlines. ANA aurait été sélectionnée en raison de son trafic Affaires notamment vers les Etats-Unis et la qualité de ses services.

Le partenariat entre les deux compagnies aériennes prendra la forme d’un partage de codes, dans un premier temps sur les liaisons entre le Vietnam et le Japon, ainsi que sur les liaisons intérieures dans les deux pays. Néanmoins, ANA et Vietnam Airlines devront au préalable recevoir l’accord de leurs alliances respectives, SkyTeam pour la vietnamienne et Star Alliance pour la japonaise. Les programmes de fidélité seront coordonnés. Des synergies de coûts sont attendus, notamment dans les aéroports où les deux compagnies partageront les comptoirs d’enregistrement ou les services au sol comme l’approvisionnement et la manutention.

La prise de participation dans Vietnam Airlines permettra aussi à ANA de prendre l’avantage sur Japan Airlines pour le marché Japon-Vietnam, en forte croissance (50% de passagers en plus en trois ans). Selon toute vraisemblance, Vietnam Airlines mettra fin à son partage de codes existant avec Japan Airlines sur les liaisons entre les deux pays, ce qui profitera à ANA. Celle-ci détient aujourd’hui seulement 10% de parts de marché entre Ho Chi Minh Ville et Tokyo (contre 30% pour Japan Airlines) et 20% entre Hanoi et Tokyo (à égalité avec ANA). Vietnam Airlines assure actuellement 66 vols par semaine entre le Japon et le Vietnam, contre 14 pour ANA.

ANA inscrit cette mesure dans le cadre d’une stratégie de développement à l’international, dont l’acquisition prochaine de trois Airbus A380 est l’une des facettes. La compagnie anticipe actuellement l’expansion attendue de sa rivale Japan Airlines à partir de 2017, quand seront levées après une période de dix ans les restrictions qui lui ont été imposées par le gouvernement japonais lors de son plan de sauvetage. Japan Airlines ne peut en effet ouvrir de nouvelles routes pour le moment, tout au plus reprendre celles qui ont été suspendues pendant sa restructuration.

De son côté, Vietnam Airlines vient de dégager un bilan très positif pour l’année 2015, avec des résultats meilleurs que prévu. Elle ambitionne de transporter 19,2 millions de passagers en 2016, soit 10,6% de plus qu’en 2015, mais aussi d’augmenter de 10% son chiffre d’affaires et de 80% son bénéfice annuel.

Photo Eric Salard CC BY-SA 2.0 – Boeing 787-8 Dreamliner d’ANA

 

Laissez un commentaire