L’aéroport de Bordeaux décolle grâce aux low-cost

Aéroport de Bordeaux - © APPA / François Blasquez

2015, année des records pour Bordeaux-Mérignac : la plateforme a accueilli près de 5,3 millions de passagers en un an, soit 7,6% de plus qu’en 2014. Cette belle croissance est portée à 65% par les compagnies aériennes low-cost, selon les données de l’aéroport.

Bordeaux-Mérignac a passé le cap symbolique des 5 millions de passagers annuels le 8 décembre dernier. A la fin de l’année, ce sont au total 5,29 millions de voyageurs qui ont été traités sur la plateforme, soit une augmentation de 7,6% par rapport à 2014. Le trafic journalier a atteint un plus-haut historique le 10 juillet, avec 22.343 passagers. Autre record, celui des ouvertures de lignes internationales, huit sur les douze qui ont été lancées l’année dernière.

Bordeaux se hisse ainsi en première position des meilleures croissances des grands aéroports régionaux français. Cette performance est attribuable pour les deux tiers aux compagnies low-cost : elles génèrent 65% de la croissance en 2015, soit 375.000 passagers de plus qu’en 2014. Trois opérateurs contribuent largement à cette nette progression : easyJet (52% soit 162.204 passagers de plus qu’en 2014), Volotea (23% soit 65.052 passagers de plus par rapport à 2014) et Vueling (12% soit 31973 passagers de plus).

Les compagnies de réseau comptent quant à elles 81.172 passagers de plus qu’en 2014. Air France/KLM (56% soit 82.113 passagers de plus qu’en 2014), Turkish Airlines (25% soit 36.997 passagers) et Aegean Airlines (13% soit 18.547 passagers) contribuent à cette croissance.

12 nouvelles lignes ont été lancées entre mars et août 2015 dont 6 low-cost : Brest, Prague, Dubrovnik, Corfou (Voleta), Malaga (Vueling), Glasgow (easyJet), Vienne (ASL Airlines anciennement Europe Airpost), Bruxelles (Brussels Airlines), Athènes (Aegean Airlines), Metz-Nancy (Twinjet), Dole (IGavion), et Milan Linate (Alitalia, mise en place spécialement à l’occasion de l’exposition universelle). La ligne Toulon avec Volotea a quant à elle été remise en service sur la période estivale.

Trois nouvelles compagnies – Brussels Airlines (Bruxelles), IGavion (Dole), et ASL Airlines (ancienne Europe Airpost)- ont fait leur entrée à Bordeaux.

Depuis 2009, la plateforme voit son trafic international doubler avec en 2015 quatre destinations qui se sont nettement démarquées en nombre de passagers : Londres (British Airways, easyJet et Ryanair) desservie sur 3 aéroports (Gatwick, Stansted et Luton) avec 410.544 passagers soit une croissance +6% par rapport à 2014; Amsterdam (KLM, easyJet) avec près de 294.600 passagers soit +24% ; Lisbonne (TAP Portugal) avec 123.269 passagers et +18,4%; Genève (easyJet) avec 194.650 soit +5,2%; et Bâle (easyJet) avec 116.500 passagers et +5,1% de croissance.

Le trafic domestique quant à lui affiche +2,3%, une croissance ralentie depuis mi-novembre après les attentats de la région parisienne. L’aéroport souligne les bons résultats des dessertes vers Paris et notamment le hub de Charles de Gaulle avec +8,2% de croissance soit près de 632.000 passagers.

Avec 9.770 tonnes, le fret est en hausse de 16,2%.

Parallèlement au trafic, les mouvements d’avions augmentent de façon plus modérée : +4,5%.

L’évolution de l’aéroport se poursuit en 2016 avec d’autres enjeux et perspectives : conforter sa position d’aéroport international dans la nouvelle Grande Région, et cela commence par 10 nouvelles lignes qui seront mises en service dès le début de l’année : Berlin, Barcelone, Marseille, et Venise avec easyJet; Alicante, Split, Faro, avec Volotea, Madrid avec Iberia Express, Hambourg avec ASL Airlines et Montpellier avec Chalair Aviation.

Photo Aéroport de Bordeaux – © APPA / François Blasquez

Laissez un commentaire