WestJet desservira Londres à l’année

Boeing 767-300ER de WestJet - © WestJet

WestJet opèrera à l’année ses services vers Londres au départ de Toronto et Calgary, a-t-elle fait savoir mercredi, quatre mois avant de les inaugurer. Une étape importante dans le développement à l’international de la compagnie canadienne.

WestJet a annoncé en septembre 2015 l’ouverture au printemps de ses premiers services vers Londres Gatwick depuis six villes du Canada : Vancouver, Edmonton, Calgary, Winnipeg, Toronto et Saint John’s. Les liaisons devaient toutes être saisonnières.

La compagnie indique le 06 janvier que celles au départ de Calgary et de Toronto seront proposés toute l’année, tandis que le service au départ de Vancouver, d’Edmonton, de Winnipeg et de St. John’s restera assuré sur une base saisonnière, conformément à ce qui était prévu initialement.

« L’annonce d’aujourd’hui marque une autre étape importante dans l’expansion internationale de WestJet » , souligne Chris Avery, vice-président de la compagnie aérienne.

Dans le détail, la desserte de Londres sera assurée toute l’année depuis Calgary, trois fois par semaine; depuis Toronto, également à compter du 6 mai 2016 toute l’année, mais avec un vol quotidien; depuis Vancouver, avec un service saisonnier du 6 mai au 21 octobre 2016, six fois par semaine; depuis Edmonton, avec un service saisonnier du 7 mai au 22 octobre 2016, deux fois par semaine; depuis Winnipeg, avec un service saisonnier, du 7 mai au 1er octobre 2016, une fois par semaine; depuis St. John’s, avec un service saisonnier du 7 mai au 22 octobre 2016, une fois par jour.

À l’exception de ceux au départ de St. John’s, qui seront exploités en Boeing 737 NG, tous les vols seront effectués avec un Boeing 767-300ER, le premier gros-porteur de WestJet. La compagnie a commencé en août 2015 à prendre livraison d’un total de quatre exemplaires. L’appareil est configuré avec 262 sièges, dont 24 en Premium Economie (répartis en rangées de six sièges de front, soit 2-2-2) et 238 en Economie (en rangées de sept sièges de front, soit 2-3-2).

Ces 767-300ER de seconde main sont destinés à renforcer considérablement le réseau transatlantique, constitué aujourd’hui de deux lignes saisonnières seulement, pour lesquelles la compagnie utilise des Boeing 737 : Halifax – Glasgow, lancée en mai 2015, et Saint John’s – Dublin, lancée en 2014.

Les nouveaux services vers Londres viendront concurrencer directement ceux de ses rivales canadiennes, Air Canada et Air Transat, ainsi que British Airways, déjà présentes sur la plupart de ces liaisons. Pour faire la différence, WestJet compte se démarquer avec des prix attractifs.

Photo : Boeing 767-300ER de WestJet – © WestJet

Laissez un commentaire