Emirates double Los Angeles en A380

Airbus A380 d'Emirates - © Emirates

Emirates Airline vient d’annoncer une deuxième fréquence quotidienne vers Los Angeles opérée d’emblée en Airbus A380 dès l’été prochain. La mesure contribue à augmenter les capacités entre la Côte Ouest des Etats-Unis et le Golfe.

Le nouveau service entre les aéroports de Dubai International (DXB) et Los Angeles (LAX) sera inauguré le 1er juillet 2016 avec un A380 tri-classe configuré « très long-courrier » , soit 14 sièges de Première classe, 76 de classe Affaires et 401 de classe Economique, pour une capacité totale de 491 passagers.

Les départs de Dubai sont programmés tous les jours à 15h00 (arrivées à 20h00), les retours de Los Angeles s’effectuant à 22h30 (arrivées à 01h30 le surlendemain). La durée du vol est d’environ 16h00 dans les deux sens.

Cette fréquence s’ajoute aux vols existants également opérés quotidiennement en Airbus A380, avec un départ de Dubai à 08h55 (arrivée à 13h55) et un retour de Los Angeles à 16h45 (arrivée à 19h35 le lendemain).

Emirates double sa capacité entre Dubai et Los Angeles en raison « de la demande croissante de ses clients » pour cette destination, selon son communiqué. Elle avait déjà opéré dans le passé une deuxième fréquence quotidienne entre les deux villes (en Boeing 777) avant de la suspendre en 2012. Elle assure par ailleurs deux vols par semaine « tout cargo » entre Dubai et Los Angeles avec un 777 Freighter.

Emirates ne subit aucune concurrence directe sur cette ligne, mais ses voisines du Golfe, Etihad Airways et Saudia, sont aussi présentes à Los Angeles tandis que Qatar Airways a inauguré le 1er janvier 2016 un service quotidien en Boeing 777-200LR de 259 places.

Alors que le débat sur les compagnies du Golfe fait rage outre-atlantique, Emirates indique que son service existant contribue annuellement à hauteur de 677 millions de dollars à l’économie de la métropole californienne et soutient 6.000 emplois locaux.

Le nouveau service permettra d’améliorer les correspondances via Dubai vers Los Angeles en provenance de Bassorah, Téhéran, le Koweït, Dhaka, Karachi, Sialkot, Delhi, Calcutta, Kochi, Colombo et les Seychelles ainsi que depuis Singapour, Kuala Lumpur et Bangkok. Dans l’autre sens, les correspondances sont facilitées depuis Los Angeles via Dubai vers Lahore, Peshawar, Mumbai, Chennai, Trivandrum, Ahmedabad, Colombo, Cape Town, l’île Maurice, ainsi que Singapour, Bangkok et Hong Kong.

Emirates dessert un total de dix destinations aux Etats-Unis auxquelles s’ajoutent 90 destinations en Amérique du Nord et en Amérique latine grâce aux partages de codes avec Jet Blue, Alaska Airlines, Virgin America, WestJet Airlines et Porter Airlines.

Premier opérateur mondial de l’A380, la compagnie compte actuellement 71 exemplaires dans sa flotte, avec 69 encore en commande. Elle a prévu d’en réceptionner 20 de plus cette année, dans le cadre du renouvellement et de l’expansion de son parc aérien. L’appareil vole aujourd’hui vers 36 des presque 150 destinations du réseau d’Emirates qui couvre au total 79 pays.

Photo Emirates : Airbus A380 

Laissez un commentaire