L’aéroport d’Atlanta atteint les 100 millions de passagers

 

Vue aérienne de l'aéroport d'Atlanta Hartsfield-Jackson - redlegsfan21 CC BY-SA 2.0

Atlanta devient ce dimanche le premier aéroport dans l’histoire de l’aviation à dépasser les 100 millions de passagers annuels, confortant ainsi sa place de premier aéroport mondial.

L’aéroport d’Atlanta Hartsfield-Jackson a déterminé que le cap symbolique serait franchi ce dimanche 27 décembre 2015. Le vol a déjà été identifié en fonction d’une modélisation statistique mais il ne sera révélé qu’à la dernière minute. L’aéroport précise néanmoins que l’événement interviendra « en début de matinée » . L’avion sera accueilli par un salut au canon à eau ainsi que par le maire d’Atlanta, Kasim Reed. L’événement sera retransmis en direct sur internet.

Atlanta deviendra ainsi le premier aéroport dans le monde à atteindre les 100 millions de passagers annuels. En 2014, la plateforme qui dispose de cinq pistes et de plus de 200 portes a accueilli 96,1 millions de voyageurs, loin devant Pékin Capital (86,1 millions) et Londres Heathrow (73,4 millions). Dubai International se rangeait à la 6e place (70,5 millions), Paris Charles de Gaulle à la 8e (63,8 millions), Istanbul à la 13e (56,7 millions).

Selon toute vraisemblance, Atlanta restera cette année encore l’aéroport le plus fréquenté au monde. une place qu’il occupe depuis 1998. Il a détrôné cette année-là Chicago O’Hare, 7e place en 2014. L’aéroport Pékin Capital a fait savoir cette semaine qu’il s’attendait pour sa part à accueillir 89,9 millions de passagers en 2015, et devrait donc conserver pour la sixième année consécutive sa deuxième place.

Atlanta doit son succès au trafic domestique. D’ailleurs, il ne figure pas dans le classement des vingt premiers aéroports mondiaux pour le trafic international. En fait, il bénéficie de sa position géographique sur le territoire américain : 80% de la population des Etats-Unis réside à moins de deux heures de vol de la Georgie. C’est aussi le hub principal de Delta Air Lines et une base importante pour Southwest Airlines, la première low-cost américaine. Il est relié à 150 destinations aux Etats-Unis et à 70 à l’international.

Signe de son importance économique, l’aéroport est le premier employeur de l’Etat de Georgie (63.000 salariés) dont il contribue indirectement au PNB à hauteur de 70,9 milliards de dollars.

Photo : Vue aérienne de l’aéroport d’Atlanta Hartsfield-Jackson – redlegsfan21 CC BY-SA 2.0 

Laissez un commentaire