Mitsubishi retarde la première livraison du MRJ

Mitsubishi MRJ - CC BY-SA 4.0 CHIYODA I

Mitsubishi a annoncé jeudi que la première livraison de son nouvel avion régional MRJ est repoussée à 2018. Il s’agit du quatrième retard de ce programme.

Le constructeur japonais, filiale de Mitsubishi Heavy Industries, prévoyait dernièrement de livrer le premier MRJ à la compagnie de lancement, All Nippon Airways (ANA), au troisième trimestre 2017. Cette livraison est retardée « d’environ un an » , a fait savoir Mitsubishi dans un communiqué le 24 décembre.

Le MRJ a effectué son vol inaugural en novembre dernier. D’autres essais ont suivi. A la lumière des analyses, les caractéristiques de base sont « satisfaisantes » , indique l’avionneur. Néanmoins, « plusieurs problèmes » ont été identifiés. Avec ses partenaires américains, Mitsubishi va notamment travailler à renforcer la cellule de l’avion et améliorer les logiciels de bord.

Il était prévu que la campagne de certification se déroule en partie aux Etats-Unis, où Mitsubishi à ouvert cette année un centre d’ingénierie à Seattle et un centre d’essai à Moses Lake, également dans l’Etat de Washington, tout en se rapprochant de Boeing pour le marketing, le développement et les services après-vente. Les premiers vols d’essais depuis l’aéroport de Grant County à Moses Lake étaient programmés à partir du second semestre 2016. L’avionneur indique aujourd’hui qu’ils auront lieu « dès que cela sera faisable » . Il va également répartir différemment « les rôles et les responsabilités » de ses centres aux Etats-Unis et de son siège à Nagoya au Japon « afin d’accélérer le développement du MRJ » .

Le programme accuse à présent plus de quatre ans de retard. ANA, qui a commandé 15 exemplaires, s’est dite « très déçue » de ce nouveau report, tout en restant « confiante sur les avantages qu’apportera le MRJ » à sa flotte. La compagnie américaine Skywest, qui attend pas moins de 100 exemplaires, maintient sa commande en ajoutant qu’elle « dépend de ses contrats (pour fournir de la capacité à d’autres opérateurs, ndlr) et de la disponibilité des avions » .

Proposé en deux variantes, MRJ 70 et MRJ 90, de 78 et 92 places respectivement, l’appareil enregistre aujourd’hui 223 commandes fermes. La dernière signature est intervenue en janvier 2015 par Japan Air Lines pour 32 exemplaires.

Photo : Mitsubishi MRJ – CC BY-SA 4.0 CHIYODA I