Fiji Airways reçoit un premier A330-300 et part à San Francisco

Fiji Airways A330-300Fiji Airways poursuit son expansion : la compagnie a réceptionné mercredi un premier Airbus A330-300 et annoncé l’ouverture d’une nouvelle ligne saisonnière vers San Francisco, sa troisième destination aux Etats-Unis.

Le nouveau gros porteur de la compagnie aérienne des îles Fidji est un A330-300 « nouvelle variante » , doté d’une masse maximale au décollage de 242 tonnes. Pris en leasing auprès de CIT Aerospace, il s’est envolé de Toulouse le 23 décembre pour l’aéroport de Nadi où il sera basé. L’avion rejoint une flotte long-courrier composée de trois A330-200.

Par rapport à ces derniers, il reçoit de nouveaux équipements de cabine qui amélioreront l’expérience des passagers, comme un éclairage par LED, un système d’air conditionné plus perfectionné, des parois intérieures redessinées. Il compte 40 sièges de plus que les A330-200, ce qui permettra à Fiji Airways d’augmenter les capacités. L’A330-300 est configuré bi-classe pour 313 passagers (24 en Affaires et 249 en Economie). La compagnie prévoit de le mettre en service le mois prochain et de l’exploiter essentiellement vers Los Angeles et Hong-Kong.

Fiji Airways a annoncé le même jour le lancement d’une liaison saisonnière Nadi-San Francisco assurée à raison de deux fréquences par semaine à compter du 16 juin jusqu’au 14 août 2016, puis du 15 décembre 2016 au 15 janvier 2017. Les vols seront assurés en Airbus A330-200 bi-classe de 273 sièges, dont 24 en classe Affaires et 249 en Economie.

Les départs de Nadi sont programmés les jeudis et dimanches à 21h00 (arrivée à 12h30 le même jour après le passage de la ligne de changement de date), les retours de San Francisco s’effectuant à 23h00 (arrivée à 05h00 deux jours plus tard). La durée du vol est d’environ 10 heures. Selon la compagnie, les horaires sont étudiés pour permettre des correspondances depuis Nadi vers l’Australie, la Nouvelle Zélande, les îles du Pacifique Sud et le réseau intérieur.

Fiji Airways sera sans concurrence directe sur la nouvelle liaison qui « répond à nos objectifs en matière d’expansion du réseau et étend notre portée en Amérique du Nord » , selon Andre Viljoen, le directeur exécutif de Fiji Airways. San Francisco devient la troisième destination de la compagnie aux Etats-Unis, après Los Angeles et Honolulu.

A l’international, Fiji Airways vole également vers Hong Kong, Sydney, Brisbane, Melbourne, Auckland, Christchurch, Wellington, Tonga, Samoa, Vanuatu et les Iles Salomon. Elle ouvrira Singapour en avril 2016.

« Fiji Airways relie désormais tous les continents autour du Pacifique sauf l’Amérique du Sud qui pourrait être de toute évidence la prochaine frontière à atteindre sur le long terme » , envisage le ministre de l’Aviation civile de Fidji, Sayed-Khaiyum, cité dans un communiqué. Le ministre souligne aussi que la nouvelle ligne vers San Francisco « va positionner les Fidji comme le hub du Pacifique et comme une plaque tournante pour les correspondances » .

Outre les quatre A330, Fiji Airways opère quatre Boeing 737-800 et un 737-700 ainsi que deux ATR 72-600, un ATR 42-600 et trois Twin-Otters pour sa filiale Fiji Link.

Airbus A330-300 de Fiji Airways - © Airbus

Photos : Airbus A330-300 de Fiji Airways – © Airbus

Laissez un commentaire