Delta inspecte le CSeries et commande de nouveaux avions

Delta rend visite au CS100 de Bombardier

L’état-major de Delta Air Lines a rendu visite la semaine dernière au nouveau Bombardier CSeries qui faisait escale à Atlanta dans le cadre d’une tournée en Amérique du Nord. En parallèle, la compagnie poursuit le renouvellement de sa flotte avec une commande portant sur quarante moyens-courriers, soit 20 Boeing 737-900ER neufs et 20 Embraer E190 de seconde main.

Delta a réuni la fine fleur de sa direction pour inspecter le CS100 de Bombardier. L’appareil, qui vient tout juste d’obtenir sa certification de type, s’est rendu le 17 décembre 2015 à l’aéroport d’Atlanta-Hartsflied Jackson, où est établi le quartier général de la compagnie américaine. « Le directeur exécutif de Delta, Richard Anderson, le vice-président en charge des opérations, Gil West, ainsi que des responsables de la l’approvisionnement, du plan de flotte, de la technique, du marketing et d’autres départements ont pu avoir un avant-goût du monocouloir CS100 de Bombardier » , a fait savoir Delta hier mardi.

Delta ne donne aucun détail sur un éventuel intérêt pour le CSeries, son communiqué indiquant néanmoins que les nouveaux turboréacteurs Pratt & Whitney qui équipent l’appareil « sont prévus pour être moins gourmands en carburant et moins bruyants que les moteurs existants » . Le CS100 peut transporter jusqu’à 110 passagers et la plus grande variante, le CS300, jusqu’à 135 passagers, précise Delta.

Reste à voir si cette visite sera suivie d’autres développements. En attendant, la compagnie est toujours acheteuse. Elle a annoncé la semaine dernière un contrat avec Boeing pour 20 737-900ER neufs qui porteront à 120 le nombre d’appareils de ce type en service dans sa flotte d’ici 2019 (contre une cinquantaine aujourd’hui). Les appareils seront configurés avec 180 places (20 en classe Affaires et 160 en Economie dont 21 dans la zone Comfort +). Ils seront équipés d’un système de divertissement à chaque siège ainsi que de compartiments à bagages de grande taille.

Ce contrat est assorti de 20 Embraer 190 d’occasion fournis par Boeing, qui rejoindront la flotte à partir de 2017. Ces appareils seront aussi configurés bi-classe pour une centaine de places. Ils sont destinés à remplacer d’autres avions régionaux plus petits et constitueront un nouveau type d’appareil dans la flotte de Delta.

Celle-ci a annulé plus tôt cette année une commande similaire pour 60 appareils, expliquant à l’époque que cette décision était liée au rejet par ses pilotes d’un nouveau contrat de travail de trois ans.

Selon la compagnie, la commande pour les 40 avions signée la semaine dernière « est plus avantageuse » sur le plan financier.

« Delta continue de rechercher des opportunités pour déployer à travers toute sa flotte de plus gros avions, améliorant l’expérience de vol pour les passagers et l’économie pour la compagnie aérienne » , explique Grey May, vice-président de Delta en charge des approvisionnements, cité dans un communiqué. « Cette commande est un autre exemple de la stratégie unique de Delta en matière de flotte, consistant à déployer aussi bien des avions neufs que d’occasion, ce qui permet de faibles coûts en capital et une flexibilité importante des capacités, produisant un retour sur investissement supérieur pour nos actionnaires » , ajoute-t-il.

Delta opère aujourd’hui une flotte de 809 appareils d’une moyenne d’âge de 17,7 ans selon les données de son site internet.

Photo : la direction de Delta rend visite au CS100 de Bombardier à Atlanta – Source : Delta

Laissez un commentaire