Thai Airways pourra continuer à voler en Europe

Airbus A380 de Thai Airways - © Airbus

Thai Airways International a annoncé le 18 décembre qu’elle a reçu de l’Agence européenne de sécurité aérienne (EASA) la certification d’exploitant de pays tiers (TCO) lui permettant de continuer ses opérations en Europe au-delà de novembre 2016.

La certification TCO s’impose à toutes les compagnies aériennes non-européennes désireuses d’opérer en Europe à compter de novembre 2016. Ce document remplace les autorisations nationales séparées que devaient obtenir auparavant les transporteurs. Le document unique est valable pour les trente pays participant à l’EASA.

Thai Airways International a été auditée par l’Agence européenne les 12 et 13 novembre derniers, à la suite de quoi elle a obtenu la certification TCO à effet au 15 décembre, précise dans un communiqué le président de la compagnie, Charamporn Jotikasthira.

Thai Airways sécurise ainsi ses dessertes européennes, au nombre de onze aujourd’hui (Londres Heathrow, Paris Charles de Gaulle, Copenhague, Francfort, Bruxelles, Münich, Oslo, Stockholm Arlanda, Zürich, Milan Malpensa et Rome Fiumicino).

Il y a deux semaines, la Commission européenne n’avait d’ailleurs ajouté aucune compagnie aérienne thaïlandaise à sa « liste noire » . Une décision en contraste avec celle de la FAA des Etats-Unis, qui avait rétrogradé la Thaïlande en catégorie 2 quelques jours plus tôt, estimant que les autorités de l’aviation civile de ce pays ne respectaient pas la réglementation internationale en matière de sécurité.

Thai Airways précise dans son communiqué qu’elle a pour sa part « toujours maintenu des normes élevées de sécurité » . Elle a lancé en mai 2015 un programme dénommé Safety Beyond Compliance (la sécurité au-delà de la conformité) visant à dépasser les normes les plus élevées, établies par l’EASA.

Rome maintenue

Par ailleurs, la compagnie prolonge à nouveau la desserte de Rome Fiumicino, qui devait être interrompue le 1er février 2016. La décision de suspendre ce service avait été annoncée fin juillet 2015, en même temps que d’autres ajustements sur le réseau (dont l’interruption de la desserte de Los Angeles) et la suppression de 1.401 emplois par des départs volontaires, dans le cadre d’un plan de restructuration. Thai Airways expliquait alors que « Les suspensions de routes ne sont que temporaires. La reprise du service pourra être considérée une fois que la société aura accompli des progrès avec son plan de restructuration » .

La ligne Bangkok-Rome, sans concurrence directe, se poursuivra ainsi à raison de quatre vols par semaine (les lundis, mercredis, vendredis et dimanches) en Boeing 777-200ER de 292 sièges (30 en Affaires et 262 en Economie).

Photo : Airbus A380 de Thai Airways – © Airbus

Laissez un commentaire