Fastjet reliera Zanzibar à Johannesburg

Airbus A319 de fastjet - Source : fastjet / Facebook

Fastjet ouvrira dès le mois prochain une liaison entre Zanzibar et Johannesburg « pour répondre à une forte demande des passagers et des tours opérateurs sur le marché sud-africain » .

A compter du 11 janvier 2016, la low-cost panafricaine reliera cinq fois par semaine les aéroports de Zanzibar Abeid Amani Karume et Johannesburg O.R. Tambo avec un Airbus A319 de 156 places.

Les vols seront assurés cinq fois par semaine (tous les jours sauf les lundis et vendredis) jusqu’au 31 mars 2016, date à laquelle ils deviendront quotidiens. Ils partiront à 09h30 de Zanzibar pour se poser à Johannesburg à 13h20, les vols retour quittant Johannesburg à 14h10 pour arriver à Zanzibar à 19h40.

L’avion fera une courte escale de 30 minutes à Dar es Salam dans les deux sens, mais les passagers entre Zanzibar et Johannesburg n’auront pas besoin de débarquer et tous les bagages seront enregistrés directement pour leur destination finale. A noter, la compagnie commercialise aussi les vols sur le secteur Dar es Salam-Zanzibar (les plus courts du monde pour un Airbus A319).

Fastjet améliore ainsi son service vers Zanzibar. Auparavant, la compagnie, qui reliait déjà Dar et Salam et Johannesburg, était en partenariat avec Coastal Aviation pour le secteur Dar es Salam-Zanzibar, mais les vols ne pouvaient s’effectuer que de jour, et les transferts nécessitaient de changer d’avion et de ré-enregistrer les bagages.

« Les Sud-Africains doivent payer des tarifs exorbitants pour des voyages régionaux en Afrique » , explique Richard Bodin de fastjet. « L’absence de concurrence sur de nombreuses routes maintient des prix artificiellement élevés, si bien que les vols vers de belles destinations de vacances comme Zanzibar sont hors de portée pour la plupart des gens, et fastjet veut changer cela » , ajoute-t-il.

Entre Johannesburg et Zanzibar, fastjet sera en concurrence directe avec une autre low-cost, Mango, filiale de South African Airways. Elle fera face à Precision Air, Tropical Air et Zan Air, en plus de Coastal Services, entre Dar es Salam et Zanzibar.

Lancée en 2012 en Tanzanie, fastjet exploite aujourd’hui cinq Airbus A319. Elle a l’ambition d’opérer d’ici 2018 trente-quatre avions vers quarante destinations au Kenya, en Afrique du Sud, en Tanzanie, en Ouganda, en Zambie et au Zimbabwe.

Sur les douze derniers mois au 31 octobre 2015, elle a transporté plus de 791.000 passagers, en hausse de 47% par rapport à la même période de l’année précédente. Elle vient de lancer une base à Harare au Zimbabwe et projette d’en ouvrir une autre à Nairobi au Kenya.

Photo : Airbus A319 de fastjet – Source : fastjet / Facebook

Laissez un commentaire