Air Madagascar suspend l’Asie provisoirement

Airbus A340-300 d'Air Madagascar - CC BY-SA 2.0 Maarten Visser

Air Madagascar met fin dès le mois prochain à son service vers Bangkok et Guangzhou (Canton), ses deux seules destinations en Asie. La ligne n’est pas rentable, selon la compagnie malgache qui veut réduire ses pertes. La liaison pourrait reprendre en partenariat avec Air Austral.

Air Madagascar suspend début janvier les vols Antananarivo – Bangkok – Guangzhou. Le dernier départ de Madagascar est prévu le 04 janvier 2016, le lendemain depuis la Chine. Assurée habituellement à raison de deux ou trois vols hebdomadaires, la ligne voit sa fréquence réduite à un vol par semaine dès ce mois de décembre.

« C’est la basse saison, pour commencer, et en plus on supprime des lignes non rentables et la ligne Asie en fait partie donc on a décidé de la suspendre ponctuellement », explique à RFI Holitina Rakotondrainibe, la directrice générale adjointe d’Air Madagascar.

Lancée en 2009, la ligne n’a jamais trouvé son équilibre économique. Elle est assurée avec un Airbus A340-300 tri-classe d’une capacité de 275 sièges, un appareil surdimensionné pour le volume de trafic, et couteux à exploiter. « Comme la Chine est un grand pays, on a toujours pensé que le marché s’étendrait et que le tourisme s’améliorerait à Madagascar. C’est la raison pour laquelle on a toujours maintenu la ligne bien qu’elle soit toujours déficitaire », explique aussi la directrice générale adjointe d’Air Madagascar.

La décision de la compagnie aérienne fait perdre à Madagascar son seul lien direct avec la Chine, son deuxième partenaire commercial. Les liaisons entre les deux pays nécessitent à présent de changer d’appareil soit à Paris (avec Air France) ou encore à Nairobi (avec Kenya Airways et China Southern Airlines), par exemple.

Air Madagascar envisage cependant de reprendre les vols Madagascar-Chine à partir du mois d’avril, éventuellement en partenariat avec Air Austral, basée à Saint Denis de La Réunion.

Un partenariat avec Air Austral ?

Les deux transporteurs de l’océan Indien ont d’ailleurs conclu en janvier 2015 un accord prévoyant qu’Air Madagascar opère une ligne Antananarivo – Saint Denis de la Réunion – Guangzhou, sur laquelle Air Austral apposerait son code UU. Programmé initialement pour le 15 septembre 2015, le lancement a été retardé à plusieurs reprises, en raison notamment des difficultés d’Air Madagascar qui ne dispose que d’un seul avion pour opérer sur le territoire de l’Union Européenne, dont fait partie La Réunion.

Air Austral de son côté exploitera une flotte élargie à cinq longs-courriers fin 2016 (trois Boeing 777-300ER et deux 787-8 Dreamliner) , contre quatre actuellement, ce qui lui permet d’envisager un renforcement de son réseau. L’ouverture de nouvelles lignes a d’ores et déjà été annoncée, avec Mayotte-Paris en juin et Réunion-Bangkok sans escale en octobre 2016.

Photos : Airbus A340-300 d’Air Madagascar – CC BY-SA 2.0 Maarten Visser

Laissez un commentaire