Malaysia Airlines suspend Paris et Amsterdam en s’alliant avec Emirates

Boeing 777-200ER de Malaysia Airlines - CC Wikimedia Commons / M Radzi Desa

Revirement stratégique majeur de Malaysia Airlines : la compagnie aérienne malaisienne suspendra au début de l’année prochaine deux de ses trois destinations européennes, Paris et Amsterdam, tout en concluant une alliance avec Emirates Airline pour 90 destinations dans le monde en partage de codes, via Dubai.

L’accord annoncé le 02 décembre 2015 intervient alors que Malaysia Airlines est engagée dans un plan de restructuration qui l’a déjà vu suspendre plusieurs liaisons cette année, dont Francfort et Istanbul en Europe.

La compagnie aérienne, en pertes chroniques depuis plusieurs années, vise un retour au bénéfice en 2017. Elle cessera de desservir Paris Charles de Gaulle et Amsterdam Schiphol à partir de fin janvier 2016. Ces deux destinations sont déficitaires, a expliqué à l’agence Reuters le directeur exécutif de Malaysia Airlines, Christoph Mueller.

La décision laissera Londres Heathrow comme seul point desservi en Europe par Malaysia Airlines. La capitale britannique est actuellement opérée depuis Kuala Lumpur avec deux vols par jour en Airbus A380; Paris et Amsterdam avec un vol par jour chacune en Boeing 777-200ER, un appareil vieillissant que la compagnie va retirer de sa flotte.

Paris perdra ainsi toute connectivité directe vers Kuala Lumpur puisqu’Air France a suspendu cette destination depuis le 25 octobre 2015. Amsterdam en revanche restera reliée à la principale ville de Malaisie par KLM qui assure un service quotidien (se prolongeant vers Jakarta).

Malaysia Airlines, nouvelle alliée d’Emirates

Ces mesures drastiques de Malaysia Airlines s’accompagnent d’un « partenariat stratégique » avec Emirates. A travers cet accord, la compagnie aérienne malaisienne proposera en partage de codes 38 destinations en Europe, 15 en Amérique du Nord et en Amérique du Sud, et 38 au Moyen-Orient et en Afrique.

De fait, Malaysia Airlines apposera son code MH sur presque les deux tiers du réseau d’Emirates (140 destinations au total). « Cela fournira aux Malaisiens une connectivité sans précédent vers le monde entier, tandis que les voyageurs des quatre coins du globe pourront visiter la Malaisie plus facilement » , affirme dans un communiqué le directeur exécutif de Malaysia Airlines.

Vers l’Europe en particulier, les clients vont pouvoir rejoindre depuis la Malaisie, via Dubai sur les vols d’Emirates, « jusqu’à 38 destinations selon une fréquence quotidienne, voire deux fréquences par jour pour des villes clés telles que Zurich, Rome, Munich, Francfort, Madrid et Barcelone » , précise Christoph Mueller.

En retour, Emirates apposera son code EK sur 300 des 330 vols quotidiens de Malaysia Airlines, vers des destinations situées en Malaisie, en Asie du Sud-Est, ou plus éloignées dans la région Asie-Pacifique. « Notre nouvel accord de partage de codes avec Malaysia Airlines va permettre à nos passagers de découvrir de nouvelles destinations et va améliorer la connectivité vers l’Asie du Sud » , se félicite Tim Clark, président d’Emirates Airline.

La compagnie du Golfe vole actuellement vers Kuala Lumpur à raison de quatre vols par jour. Cette destination faisait déjà partie de celles envisagées pour son Airbus A380 « haute-densité » de 615 places. De son côté, Malaysia Airlines opère vers Dubai un vol quotidien.

Le partage de codes entre les deux compagnies reste soumis aux approbations réglementaires. Il sera effectif et déployé progressivement à partir du 1er février 2016.

Emirates et Malaysia Airlines visent aussi à offrir une proposition client intégrée. L’accord sera assorti de plusieurs avantages pour les voyageurs fréquents, comme l’accès réciproque aux salons dans les aéroports et aux comptoirs d’enregistrement prioritaires.

En concluant un partenariat avec Emirates, Malaysia Airlines, membre de l’alliance Oneworld, mettra fin à plusieurs accords avec d’autres transporteurs, a indiqué à Reuters le dirigeant de la compagnie malaisienne, qui s’est toutefois refusé à préciser lesquels.

Photo : Boeing 777-200ER de Malaysia Airlines – CC Wikimedia Commons / M Radzi Desa

 

 

Un commentaire sur “Malaysia Airlines suspend Paris et Amsterdam en s’alliant avec Emirates

  1. Qu’AF y retourne ! Ils seront en monopole ! Quelle bêtise d’avoir arrêté cette ligne…plutôt que de réfléchir à l’adapter au mieux !

Laissez un commentaire