L’Indonésie inspecte tous les Airbus A320

Airbus A320 d'Air Asia - Source : Air Asia / Facebook

Les autorités indonésiennes vont inspecter les 75 Airbus A320 en service dans le pays, une décision qui suit la publication du rapport définitif sur le crash d’Indonesia Air Asia en décembre 2014.

Le ministère indonésien des Transports a débuté le 03 décembre 2015 une série d’inspections sur les 75 A320 de quatre compagnies aériennes, Air Asia, Indonesia Air Asia X (qui a fusionné avec Indonesia Air Asia), Batik Air (filiale de Lion Air) et Citylink (filiale low-cost de Garuda Indonesia).

L’opération mobilise 18 inspecteurs et devrait durer sept mois pour se terminer début juin 2016. Les vérifications portent sur les manuels d’entretien et sur les avions eux-mêmes, « avec une attention particulière au système de commande de gouvernail » , selon Muhamad Alwi, directeur des opérations de navigation aérienne au ministère des Transports, qui s’exprimait lors d’une conférence de presse.

Le rapport définitif sur le crash de l’A320 d’Indonesia Air Asia, publié cette semaine, mentionne une défaillance de ce système comme l’un des facteurs ayant contribué à l’accident. Le problème s’est répété sur l’appareil à 23 reprises au cours des 12 derniers mois, avec une fréquence de plus en plus élevée, témoignant d’une maintenance insuffisante de la part de la compagnie aérienne.

Pendant la durée des inspections, les 75 A320 sont autorisés à voler. Néanmoins, en cas de découverte de problèmes répétés au système de commande du gouvernail d’un appareil, celui-ci sera cloué au sol.

Citylink, qui exploite 36 A320, a indiqué qu’elle collaborerait avec les autorités, en ajoutant qu’elle avait déjà vérifié ses avions après la publication du rapport, sans avoir trouvé d’anomalie. « C’est assez facile à vérifier » , a précisé Albert Burhan, le directeur exécutif de Citylink.

D’autres enseignements sont tirés du rapport, selon le ministère indonésien des Transports, notamment en matière de formation. Les entrainements des pilotes à certaines procédures (vol manuel, situations d’urgence) auront lieu tous les six mois au lieu de douze mois jusqu’à présent.

Airbus a indiqué de son côté que le rapport ne recommandait pas une modification du système de commande du gouvernail.

Le crash de l’A320 d’Indonesia Air Asia en décembre 2014, qui a fait 162 morts, était le premier accident mortel d’un appareil commercial en Indonésie depuis 2007. En un an, le pays a cependant connu trois autres catastrophes aériennes, avec les crash d’un Hercule C-130 de l’armée de l’air indonésienne en juin 2015 transportant 140 passagers y compris des civils; d’un ATR 42 de Trigana Air en août, avec 54 passagers; et d’un DHC6-300 Twin Otter d’Aviastar Mandiri en octobre, avec dix passagers.

Toutes les compagnies aériennes d’Indonésie sont placées sur la liste noire de l’Union Européenne, à l’exception de cinq d’entre elles : Garuda Indonesia, Airfast Indonesia, Mandala Airlines, Ekspres Transportasi Antarbenua et Indonesia Air Asia.

Photo : Airbus A320 d’Air Asia – Source : Air Asia / Facebook

Laissez un commentaire