Transavia reliera Munich à 18 destinations

Boeing 737-800 NG F-GZHU de Transavia - Source : Transavia / TVF delivery Team

Munich deviendra l’une des principales bases de Transavia dès son ouverture au printemps 2016. Selon nos informations, la low-cost d’Air France-KLM prévoit d’y opérer 18 destinations en Belgique, en Croatie, au Danemark, en Espagne, en Italie, au Maroc et au Portugal, ainsi qu’en France et aux Pays-Bas.

Transavia ouvrira en deux temps ces nouvelles destinations depuis sa première base en dehors de ses marchés d’origine.

A partir du 25 mars 2016, elle reliera Munich à Bruxelles avec deux vols par jour en semaine, un seul les samedis et dimanche; Copenhague quatre fois par semaine (les lundis, mercredis, vendredis et dimanches); Faro quatre fois par semaine (les lundis, mercredis, vendredis et samedis); Marrakech, deux fois par semaine (les mardis et samedis); Naples quatre fois par semaine (les mardis, jeudis, samedis et dimanches); Palma de Majorque quatre fois par semaine (les lundis, mercredis, vendredis et samedis); Pise deux fois par semaine (les lundis et vendredis); Porto trois fois par semaine (les mardis, jeudis et dimanches); Séville deux fois par semaine (les jeudis et dimanches); et Venise cinq fois par semaine (tous les jours sauf les vendredis et samedis).

Une deuxième vague d’ouverture est prévue à partir du 30 mai 2016, avec Bari cinq fois par semaine (tous les jours sauf les mercredis et vendredis); Bologne quatre fois par semaine (les mardis, mercredis, jeudis et dimanches); Catane cinq fois par semaine (tous les jours sauf les lundis et mercredis); Dubrovnik trois fois par semaine (les lundis, mercredis et samedis); Palerme trois fois par semaine (les lundis, mercredis et vendredis); et Valence quatre fois par semaine, (les lundis, mercredis, vendredis et samedis).

Ces seize destinations seront opérées par Transavia Pays-Bas. S’ajoutent Paris Orly (la ligne a été ouverte par Transavia France en septembre 2015) et Eindhoven (déjà annoncée par Transavia Pays-Bas pour février 2016), soit un total de dix-huit routes. Les tarifs démarrent à partir de 19 euros TTC l’aller simple pour certaines destinations.

Avec ce programme, Transavia deviendra la première low-cost à Munich et l’un des premiers opérateurs de la plateforme, derrière Lufthansa, Condor et airberlin. Ryanair n’est pas présente à Munich mais a signalé son intérêt pour s’y installer à partir de l’automne 2016, et easyJet opère six lignes depuis des bases extérieures.

La semaine dernière, Transavia a commencé le recrutement d’une trentaine de pilotes pour l’ouverture de la nouvelle base à Munich. Le projet d’une Transavia Europe avait été retiré après la grève de septembre 2014 des pilotes d’Air France. Leurs syndicats, notamment le SNPL, redoutaient que l’installation de la low-cost en dehors de France et des Pays-Bas n’aboutisse à  « un dumping social » . Depuis, des négociations ont été menées avec la partie néerlandaise du groupe Air France-KLM. Ainsi, le contrat de travail des équipages basés hors de France et des Pays-Bas serait celui de Transavia Pays-Bas avec un salaire calculé en fonction du niveau de vie du pays concerné. Les vols ne pourraient desservir ni la France ni les Pays-Bas.

Photo : Boeing 737-800 NG F-GZHU de Transavia – Source : Transavia / TVF delivery Team

2 commentaires sur “Transavia reliera Munich à 18 destinations

    • La filiale (avec existence juridique propre) Transavia Europe a été abandonnée… mais l’ouverture de bases ne l’est pas : puisque les pilotes d’AirFrance sont dans l’immobilisme le plus complet, c’est la filiale Transavia Holland qui va se développer: SNPL, les hollandais vous disent « merci » !!

Laissez un commentaire