Qantas renforce la route la plus longue du monde

Airbus A380 de Qantas - Source Qantas

Qantas ajoutera au printemps prochain un vol par semaine à sa ligne Sydney – Dallas/Fort Worth, actuellement la plus longue du monde. La mesure est prise en raison d’une « forte demande » .

A partir d’avril 2016, la compagnie aérienne australienne reliera son hub de Sydney Kingsford Smith et l’aéroport de Dallas/Fort Worth à raison d’un vol par jour au lieu de six par semaine actuellement, a-t-elle fait savoir le 25 novembre 2015.

Le vol QF7 est programmé avec un départ de Sydney à 14h00 et une arrivée à Dallas le même jour à 13h35, après passage de la ligne de changement de date. Le vol retour QF8 quitte le Texas à 22h15 pour arrivée en Australie à 06h05 deux jours plus tard. La durée du vol est de 15h35 à l’aller et 16h50 au retour.

Cette ligne lancée en 2011 est opérée depuis septembre 2014 en Airbus A380, remplaçant un Boeing 747-400ER. L’A380 est configuré quadri-classe pour 484 passagers, soit 14 en Première classe, 64 en classe Affaires, 35 en Premium Economie et 371 en Economie. Qantas proposera ainsi environ 3.300 sièges entre Sydney et Dallas, ses vols ne souffrant d’aucune concurrence directe.

La compagnie au kangourou explique que sa décision est liée à « la forte demande » observée sur la ligne, Dallas étant au demeurant le premier hub d’American Airlines avec qui elle partage ses codes sur la ligne et au-delà.

Avec une distance orthodromique de 13.804 kilomètres, cette route est actuellement la plus longue du monde. Néanmoins, ce titre reviendra d’une courte tête à la liaison Dubai-Panama qu’Emirates Airline ouvrira en février 2016 (13.821 kilomètres).

Un programme de vols ajusté vers les Etats-Unis

Qantas procède en fait à une réorganisation de son réseau vers les Etats-Unis pour la saison été 2016, où elle supprime sept fréquences par semaine entre Sydney et Los Angeles (six en Boeing 747-400 et une en Airbus A380), tout en ouvrant une liaison entre Sydney et San Francisco (six vols hebdomadaires en 747-400). La ligne Melbourne – Los Angeles passe en outre de dix à neuf vols par semaine (sept en A380 et deux en 747-400). Compte tenu de l’augmentation de la fréquence entre Sydney et Dallas, ainsi que du lancement par American Airlines d’une liaison entre Los Angeles et Sydney (en 777-300ER), les deux partenaires effectueront ensemble 43 vols par semaine entre l’Australie et les Etats-Unis, au lieu de 37 actuellement.

Cet ajustement tient compte de l’évolution de la demande de voyages, en raison de la baisse du cours du dollar australien par rapport au dollar américain, explique Qantas. Globalement, sa croissance entre l’Australie et les Etats-Unis va ralentir l’été prochain, passant à 6%, au lieu de 9% cette année – un rythme qui reste encore soutenu. « Les Australiens ont tendance à compenser la faiblesse de leur monnaie en dépensant moins à l’étranger, plutôt que changer tout à fait de destination » , assure Alan Joyce, le directeur exécutif de Qantas.

Photo : Airbus A380 de Qantas – Source Qantas

Laissez un commentaire