L’aéroport de Seattle améliore la sécurité sur ses pistes

Aéroport de Seattle

L’aéroport international de Seattle-Tacoma (Sea-Tac) est le second aéroport aux Etats-Unis à installer un détecteur de corps étrangers sur ses pistes, et le premier au monde à détecter les risques liés à la présence d’animaux sauvages.

La sécurité sur les pistes d’aéroport est l’une des premières préoccupations des autorités aéroportuaires de Seattle. Avec l’installation du système Foreign Object Debris (FOD) Detect, l’aéroport complète la rénovation de la piste centrale d’atterrissage et en améliore la sécurité. Le système de détection FODectect est un système technologique de pointe qui décèle automatiquement les débris et animaux indésirables sur les pistes, de jour comme de nuit.

Les dommages sur les avions et moteurs causés par les FOD sont estimés à plus de 4 milliards de dollars chaque année pour l’industrie aérospatiale. La technologie FODetect fournira en temps réel des alertes sur ce qui peut être une simple pièce de métal ou un moyeu de roue endommagé.

« Les débris étrangers sur les pistes d’aéroport peuvent potentiellement endommager un avion ou son moteur au cours des phases critiques de décollage d’atterrissage, ou en vol, créant une menace pour la sécurité des voyageurs » , explique Mike Ehl, Directeur des Opérations et du Service Client de l’aéroport international Sea-Tac. « Ce nouveau système est une nouvelle étape dans le contrôle permanent des risques de danger sur les pistes, permettant de retirer les débris en temps réel plutôt que de s’appuyer uniquement sur les inspections physiques» .

Le système scanne automatiquement et en continu les aires opérationnelles et utilise des algorithmes d’analyses des images radar et vidéo pour contrôler en permanence la présence de débris et animaux sur les pistes, de jour comme de nuit et quelles que soient les conditions climatiques. Il différencie automatiquement les oiseaux des débris afin d’alerter en temps réel l’équipe de gestion de la faune.

Le système de détection FOD coûte 4.6 millions de dollars. Il inclut 101 unités de scan installées le long des feux en bord de piste, à 60 mètres d’intervalle. Chaque module scanne à 360°, couvrant la piste complète et jusqu’à 60 mètres dans l’herbe adjacente aux pistes.

FODetect est actuellement opérationnel à l’aéroport international de Boston Logan aux Etats-Unis, et dans le reste du monde sur les aéroports de Tel-Aviv et Bangkok. Le système a également été acheté par l’aéroport Paris-Charles de Gaulle.

Opéré par Port of Seattle, l’aéroport international de Seattle-Tacoma se classe au 13ème rang des aéroports les plus fréquentés des Etats-Unis, avec plus de 37,4 millions de passagers et plus de 327 tonnes métriques de fret aérien en 2014.

Vingt-six compagnies aériennes desservent 87 destinations américaines et 19 destinations étrangères. Delta Air Lines opère un vol quotidien non-stop Paris-Seattle en partenariat avec Air France.

Photo : aéroport de Seattle

Laissez un commentaire