Paris Charles de Gaulle renforce son offre hôtelière

Aéroports de Paris (ADP) : vue extérieure de l'ibis Styles (à droite) et du Pullman (à gauche) implantés à Roissypole Est

Aéroports de Paris annonce le 26 novembre 2015 l’ouverture de deux nouveaux hôtels installés à Roissypole. Le groupe confirme ainsi sa stratégie de « ville aéroportuaire » visant à offrir davantage de services aux passagers et aux entreprises installées à proximité des terminaux de ses aéroports.

Roissypole compte désormais deux nouveaux établissements : un ibis Styles de 305 chambres (8 600 m²) et un hôtel Pullman de 305 chambres (16 640 m²), tous les deux exploités par AccorHotels. Aéroports de Paris (en sa qualité d’aménageur du terrain) avait signé en 2012 un bail à construction avec le groupe Accor (investisseur exploitant) pour l’implantation de ces deux hôtels.

« La valorisation de notre foncier passe par le développement de la ville aéroportuaire et nous allons poursuivre l’implantation de nouvelles surfaces, notamment de nouveaux hôtels à Roissypole, et en particulier sur sa partie Ouest qui dispose d’importantes réserves » , souligne dans un communiqué Serge Grzybowski, Directeur de l’immobilier d’Aéroports de Paris.

Roissypole est à ce jour la plus vaste ville aéroportuaire au monde avec 342 000 m² de bureaux, hôtels, commerces et services, situés au cœur de l’aéroport à proximité des terminaux, profitant de l’intermodalité de CDGVAL, qui dessert tous les terminaux ainsi que les gares RER et TGV de l’aéroport.

L’offre hôtelière est actuellement concentrée à Roissypole Est, qui dispose de cinq établissements en plus des deux nouveaux hôtels :  un ibis de 770 chambres, ayant fait l’objet d’une extension de 8 600 m² en 2011 ;  un Novotel de 201 chambres 3*, inauguré en 1992 ;  un CitizenM de 230 chambres, mis en service en 2014 ;  un Hilton de 385 chambres 4*, ouvert en 1994 ;  un Mercure de 344 chambres 4*, rénové en 2013. S’ajoute à cette offre un hôtel Sheraton de 252 chambres 4*, situé au cœur du Terminal 2, à proximité immédiate de la gare TGV.

Aéroports de Paris, qui souhaite valoriser son portefeuille d’actifs immobiliers, en priorité dans l’aéroportuaire mais aussi dans le tertiaire, va maintenant développer l’offre hôtelière sur la partie Ouest de Roissypole, tandis que les projets en cours sur la partie Est comprennent le futur siège social du groupe (livré fin 2016) et l’immeuble de bureaux Baïkal (livré en 2017).

Roissypole Ouest compte en effet trois projets hôteliers actuellement en cours de construction pour des livraisons prévues début 2018 : un hôtel Holiday Inn Express (environ 10 000 m²) de 305 chambres 3* développé par Spie batignolles immobilier ;  un complexe hôtelier Aloft & Element by Westin (14 200 m²) de 315 chambres géré par un franchisé de Starwood Hotels & Resorts Worldwide ;  un hôtel Innside (11 300 m²) de 266 chambres exploité par le groupe espagnol Meliá.

En cumulant la capacité hôtelière actuelle (2 800 chambres) et les hôtels en cours de construction sur Roissypole Ouest (885 chambres), l’aéroport Paris-Charles de Gaulle devrait disposer d’environ 3 700 chambres à l’horizon 2018, contre 1 700 chambres en 2010, soit plus d’un doublement de sa capacité en l’espace de huit ans.

Par ailleurs, Aéroports de Paris et AccorHotels ont signé en en 2014 la construction de trois hôtels situés sur l’aéroport Paris-Orly, dans le cadre du programme Cœur d’Orly.

Photo Aéroports de Paris (ADP) : vue extérieure de l’ibis Styles (à droite) et du Pullman (à gauche) implantés à Roissypole Est

Laissez un commentaire