La Russie renforce les mesures de sûreté pour les vols vers la Turquie

Aéroport de Moscou Cheremetyevo - GNU 1.2 Aktug Ates

Les autorités russes ont ordonné mardi à leurs compagnies aériennes de renforcer les mesures de sûreté pour les vols à destination de la Turquie, une décision qui intervient après qu’un avion de chasse russe a été abattu à la frontière syrienne par la Turquie.

Les mesures annoncées le 24 novembre 2015 par Rosaviatsa, l’agence fédérale russe pour le transport aérien, visent à prévenir « des actes de malveillance » selon un communiqué de cette administration. Elles comprennent des contrôles approfondis dans les aéroports russes, sur les passagers ainsi que sur leurs bagages, en présence de maîtres-chiens.

Les compagnies aériennes devront en outre renforcer la composition des équipages avec des agents de sécurité et du personnel technique supplémentaire « afin d’assurer la sécurité des vols, la protection des aéronefs, et empêcher que des personnes étrangères ne pénètrent les avions dans les aéroports » en Turquie.

Rosaviatsa recommande « fortement » aux commandements de bord de faire en sorte que l’entretien de l’avion en escale (y compris le nettoyage des cabines) soit assuré par le personnel technique de bord ou par l’équipage en minimisant le recours aux services d’assistance aéroportuaires turques – « sans compromettre la sécurité » , précise cependant l’agence.

Celle-ci recommande aux passagers d’arriver « bien à l’avance » à l’aéroport en Russie et de se montrer coopératifs pour les contrôles.

Ces mesures sont annoncés quelques heures seulement après que la Turquie a abattu un avion de chasse russe Su-24 à la frontière syrienne. « Les événements tragiques d’aujourd’hui vont avoir des conséquences sérieuses sur les relations russo-turques » , a prévenu Vladimir Poutine, le président russe en estimant qu’il s’agissait « d’un coup de poignard dans le dos » .

Rosaviatsa laisse entendre cependant que les mesures qu’elle a annoncées mardi ont été décidées avant l’incident à la frontière syrienne. Elles « ont été développées dès la semaine dernière en étroite coopération avec les compagnies aériennes russes, les aéroports et les services de sécurité de l’aviation » , indique-t-elle.

Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a par ailleurs déconseillé hier à ses ressortissants tout voyage en Turquie « en raison du nombre d’actes terroristes dans ce pays » qui serait, selon lui, au même niveau qu’en Egypte.

La Turquie est l’une des principales destinations touristiques des russes, aux côtés de l’Egypte justement, vers où Moscou a décidé de suspendre les liaisons aériennes après le crash de l’avion de Metrojet dans le Sinaï.

Photo : Aéroport de Moscou Cheremetyevo – GNU 1.2 Aktug Ates

Laissez un commentaire