Prise d’otages à Bamako : six employés de Volga-Dnepr Airlines décédés

Antonov 124 de Volga-Dnepr Airlines - CC BY-SA 2.0 RAF-YYC

Volga-Dnepr Airlines a confirmé samedi le décès de six de ses employés lors de la prise d’otages de l’hôtel Radisson Blu à Bamako le 20 novembre. Six autres membres d’équipage sont sains et saufs.

L’hôtel, prisé de la clientèle internationale, a été attaqué ce jour-là vers 7h du matin par des militants armés du groupe terroriste al-Murabitoun, rappelle la compagnie aérienne russe. Douze de ses employés y étaient descendus, en repos après un vol entre Oslo et Bamako les 18 et 19 novembre, effectué en Antonov 124-100 transportant des engins de construction.

Six membres d’équipage ont pu être exfiltrés par les Forces spéciales. Ils sont actuellement logés à bord de l’avion, en sécurité, l’aéroport étant sous protection renforcée.

Les six autres employés ont malheureusement été identifiés le 21 novembre parmi les victimes de la tragédie, avec l’aide de l’ambassade de Russie à Bamako, indique Volga-Dnepr.

La compagnie aérienne précise que son centre opérationnel travaille avec les ambassades de France et de Russie au Mali pour envoyer un Boeing 737 chargé de ramener les corps des victimes en Russie. Elle a déclaré une période de deuil et tous les drapeaux à son siège social sont en berne.

Douze membres d’équipage d’Air France se trouvaient également à l’hôtel Radisson Blu lors de l’attaque. Ils ont tous été exfiltrés et sont rentrés en France ce week-end. Un article des Echos raconte les dessous de cette opération, depuis l’alerte donnée au centre de contrôle des opérations (CCO) d’Air France par une hôtesse de l’air jusqu’à la récupération des douze employés par les Forces d’intervention.

Cinq employés de Turkish Airlines se trouvaient également à l’hôtel. Ils ont tous été exfiltrés.

Environ 170 personnes ont été retenues dans l’hôtel lors de la prise d’otages (140 clients et 30 employés). L’attaque a fait entre 18 et 22 morts selon les sources.

Air France et Aigle Azur, les deux compagnies aériennes françaises desservant Bamako, ont indiqué séparément suspendre provisoirement cette destination.

Photo : Antonov 124 de Volga-Dnepr Airlines – CC BY-SA 2.0 RAF-YYC

Laissez un commentaire