Un 737 sort de piste au Kirghizistan: six blessés

Boeing 737-300 d'Avia Traffic Company à Och - Source : AKIpress

Un Boeing 737 de la compagnie Avia Traffic Company est violemment sorti de piste à son atterrissage à Och au Kirghizistan. L’incident a fait six blessés légers.

L’appareil effectuait le 22 novembre 2015 le vol YK768 entre Krasnoïarsk en Russie et Och au Kirghizistan avec 148 passagers et 5 membres d’équipage. En raison des conditions météorologiques à Och, il a dû se dérouter vers Bishkek où il s’est posé en toute sécurité.

La météo s’améliorant à Och, le vol a continué vers sa destination. Néanmoins, lors de l’approche à Och, les pilotes ont d’abord effectué un go-around (procédure d’atterrissage avortée) puis se sont posés malgré un épais brouillard apparent. L’appareil est alors sorti de piste violemment. Le train principal gauche s’est brisé et le moteur numéro un (gauche) s’est détaché. Les passagers et membres d’équipage ont été évacués par les toboggans. L’aéroport d’Och a été fermé au trafic.

L’accident a fait six blessés (quatre femmes et deux hommes) parmi les occupants de l’avion. Ces personnes ont été transportées pour être soignées à l’hôpital, selon Akipress. On ignore si les blessures sont liées à l’accident ou à l’évacuation, mais elles sont sans gravité et l’état des victimes est « satisfaisant » .

L’appareil en question est un Boeing 737-300. Selon Aviation Safety Network, il s’agirait de l’exemplaire immatriculé EX-37005, en service chez Avia Traffic Company depuis 2011. L’appareil est âgé d’un peu plus de 25 ans aujourd’hui. Il a effectué son premier vol en septembre 1990 et a d’abord été opéré par Philippine Airlines, puis ensuite par Garuda Indonesia et sa filiale Citylink.

Avia Traffic Company, comme toutes les compagnie aériennes certifiées par le Kirghizistan, est inscrite sur la liste noire de l’Union Européenne. Elle exploite une flotte d’une moyenne d’âge de 24 ans, composée de quatre Boeing 737-300 et deux BAe 146-200.

Photo : Boeing 737-300 d’Avia Traffic Company à Och – Source : AKIpress

Laissez un commentaire