Aerion : Flexjet commande 20 supersoniques AS2

Aerion : AS2 de Flexjet

La société Flexjet vient de signer avec Aerion pour 20 exemplaires de l’AS2, marquant la première commande de l’avion d’affaires supersonique dont le premier vol d’essai est prévu pour 2021.

La commande annoncée le 17 novembre 2015 lors du Salon de Las Vegas dédié à l’aviation d’affaires représente une valeur théorique de 2,4 milliards de dollars au prix catalogue (120 millions de dollars l’unité), mais Aerion avait indiqué précédemment qu’un prix préférentiel serait accordé pour les 50 premiers exemplaires.

Lancée il y a vingt ans, Flexjet est une société spécialisée sur le marché des avions en multipropriété. Le prix de l’AS2 ne l’a pas faite reculée.  « Nous avons examiné la technologie d’Aerion ainsi que les performances remarquables prévues de l’AS2 et nous considérons qu’elles vont changer la donne dans le secteur du voyage d’affaires » , explique son président, Kenn Ricci, qui souligne « les progrès impressionnants » réalisés par Aerion et Airbus Group qui participe à ce projet.

L’AS2 disposera d’une vitesse maximale de Mach 1,5, et sera ainsi 67 % plus rapide que les autres longs-courriers d’affaires. D’une capacité de huit à douze passagers, il présentera une autonomie de 8.800 kilomètres à une vitesse supersonique, ce qui permet de gagner trois heures pour traverser l’Atlantique par rapport à un appareil subsonique et plus de six heures pour traverser le Pacifique.

Aerion et Flexjet travailleront ensemble « pour concevoir des intérieurs magnifiques et uniques pour l’AS2 » , selon les termes qu’elles emploient. Flexjet prévoit que de nombreux clients utiliseront l’appareil « pour répondre à des impératifs de temps exigeants, comme des allers-retours intercontinentaux dans la même journée » .

Le premier vol d’essai est prévu pour 2021, la certification pour 2023.

L’AS2 volera juste en dessous de la vitesse du son, à Mach 0,95-0,98, puis à Mach 1,5 au-dessus des zones où sont autorisés les vols supersoniques, comme les océans.

Rappelons qu’Airbus fournira les principaux éléments de l’avion, qui sera produit par Aerion aux Etats-Unis, sur un site qui n’a pas encore été déterminé. L’assemblage devrait commencer en 2018. L’appareil est encore au stade de la conception préliminaire. Airbus et Aerion se sont donnés jusqu’au 1er semestre 2016 pour choisir un système de propulsion.

Aerion AS2

Photo : Aerion – AS2 de Flexjet

Laissez un commentaire