EasyJet : un bénéfice annuel en hausse de 18% et une commande de 36 Airbus

 

Airbus A320 d'easyJet - source Airbus

Easyjet termine son exercice clos au 30 septembre 2015 sur un nouveau record : le bénéfice annuel atteint 686 millions de livres sterling, soit une hausse de 18% par rapport à l’exercice précédent. Pour assurer sa croissance future, la compagnie commande 36 Airbus supplémentaires.

Ce résultat est obtenu avec une progression de 6% du nombre de passagers transportés, à 68,6 millions, pour une capacité en hausse de 5%, à 75 millions de sièges offerts. Le coefficient de remplissage s’établit à 91,5% en moyenne sur 12 mois, en hausse de 0,9 point par rapport à un an plus tôt. Il enregistre un record au mois d’août, à 94,4%.

Le chiffre d’affaires annuel atteint 4,7 milliards de livres sterling, soit une progression de 3,5% en un an, voire 6,5% à taux de change constant.

Easyjet a amélioré la rentabilité de ses vols. La recette par siège progresse de 1,5% d’une année sur l’autre, tandis que le coût par siège diminue de 3,4% sous l’effet de la baisse des prix du carburant et de l’évolution des taux de change. A taux de change constant et hors carburant, le coût par siège est en baisse de 3,6%. Le programme d’économies engagé en 2015 a permis à la compagnie de réduire ses dépenses de 46 millions de livres sterling, et d’autres mesures sont en place pour poursuivre dans cette direction, assure-t-elle.

De cette manière, le bénéfice annuel enregistre un nouveau record pour la cinquième année consécutive, à 686 millions de livres sterling, soit une hausse de 18% en un an. La marge bénéficiaire avant impôt s’établit à 14,6%, soit 1,8 point de plus qu’un an plus tôt.

EasyJet se propose de distribuer à ses actionnaires 219 millions de livres sterling, correspondant à une augmentation de 22% du dividende ordinaire.

Fort de ces bons résultats et pour assurer sa croissance future, la low-cost annonce avoir exercé des droits d’achat pour 30 Airbus A320neo supplémentaires, prévus dans le contrat signé avec l’avionneur en 2013. Les appareils seront motorisés par des CFM LEAP-1A. A cela s’ajoutent six A320ceo. Tous ces avions auront une capacité de 186 sièges et seront livrés entre 2018 et 2021. EasyJet espère avec eux réaliser une économie supplémentaire de 27 millions de livres en 2021. Elle a signé en outre droits d’achat pour trente aéronefs supplémentaires afin de remplacer ceux qui viennent d’être exercés.

La directrice générale d’easyJet, Carolyn McCall, assure que les « perspectives sur le long terme sont positives. Nous prévoyons que la demande sur nos marchés reste soutenue » . La dirigeante s’attend à ce que le trafic passagers augmente de 7% par an en moyenne. La compagnie va continuer à utiliser des avions plus grands. Ainsi, par rapport à un an plus tôt, la flotte (241 avions au total) compte au 30 septembre 2015 cinq A319 de moins et vingt A320 de plus, « résultant dans dans une dynamique positive de profit » , selon Carolyn McCall. « Nous restons totalement concentré sur notre avantage réseau, nos services numériques leader, et une offre de bas tarifs pour nos clients » , conclut-elle.

Sur le marché français en particulier où elle stationne 26 avions en permanence, easyJet se présente comme le deuxième opérateur, avec 14% de parts de marché. La compagnie voit des opportunités pour accroître cette présence. A Charles de Gaulle, la capacité a augmenté par l’utilisation d’appareils plus grands. Sur l’ensemble du territoire, la capacité est en hausse de 6% en un an (contre 5% pour ses concurrents, selon elle). Huit nouvelles routes ont été lancées durant l’exercice, la compagnie citant Toulouse-Séville et Orly-Split comme exemple.

Photo : Airbus A320 d’easyJet – source Airbus 

Laissez un commentaire