Airbus soutient davantage Aerion pour son jet d’affaires supersonique

Aerion AS2

Airbus Group renforce son soutien au projet d’Aérion portant sur le développement d’un jet d’affaires supersonique, l’AS2, dont le premier vol est prévu en 2021.

La division Nord-américaine d’Airbus Group fournira un appui à Aerion pour l’ingénierie, la chaîne d’approvisionnement, la planification logistique, la gestion du projet et les relations avec les autorités. Ce soutien vient compléter celui d’Airbus D&S Espagne en matière d’ingénierie.

Commencée il y a un an, la collaboration entre Aerion et Airbus est aujourd’hui qualifiée « d’extrêmement bénéfique et productive » par Allan McArtor, le président d’Airbus aux Etats-Unis. « Plus nous avançons sur la voie du développement avec Aerion, plus nous sommes enthousiastes pour ce programme et plus profond est notre engagement » , ajoute-t-il.

Airbus a réalisé des avancées sur l’ingénierie des cellules de l’avion, le système de contrôle de vol fly-by-wire, le système de carburant intégré, ainsi que sur le train d’atterrissage. Aerion s’occupe de son côté de l’avionique, des systèmes électriques, hydrauliques et de contrôle environnemental, ainsi que de l’alimentation auxiliaire. Il a déjà identifié de possibles fournisseurs et le processus de sélection a commencé.

Les deux partenaires se donnent jusqu’au 1er semestre 2016 pour choisir un système de propulsion, ce qui ouvrira la voie au lancement  officiel du programme. « Aerion se concentre sur une solution moteur qui réponde aux normes de bruit de la FAA (Stage 4) tout en préservant la performance supersonique » , précise la société américaine en soulignant qu’il s’agit d’un « défi de taille » mais « des solutions sont en vue avec la technologie des moteurs d’aujourd’hui » .

L’AS2 est prévu d’opérer juste en dessous de la vitesse du son, à Mach 0,95-0,98, puis à Mach 1,5 au-dessus des zones où sont autorisés les vols supersoniques, comme les océans.

Airbus fournira les principaux éléments de l’avion, qui sera produit par Aerion aux Etats-Unis, sur un site qui n’a pas encore été déterminé. L’assemblage devrait commencer en 2018. Le premier vol est prévu pour 2021, la certification pour 2023.

L’AS2 est un programme d’Aerion, mais à travers ce partenariat, Airbus s’attend « à des avantages substantiels » , selon Ken McKenzie,vice-président senior de la division américaine d’Airbus Group. L’AS2 « sera un incubateur pour l’innovation dans la conception, l’ingénierie et la fabrication » .

Aerion AS2

Aerion AS2

Aerion AS2

Aerion AS2

Illustrations : source Aerion

Laissez un commentaire