Qatar Airways peut désormais voler vers tous les pays de l’Union Européenne

Qatar Airways : Airbus A380 - Source Qatar Airways

Les autorités du Qatar viennent de signer un traité aérien bilatéral avec la Lituanie, qui devient le 28e et dernier Etat de l’Union Européenne (UE) avec lequel de tels accords sont en place. Qatar Airways a désormais la possibilité de desservir chacun des pays de l’UE.

Après plusieurs cycles de négociations qui se sont tenus à Vilnius, la capitale lituanienne, le Qatar et la Lituanie sont tombés d’accord pour un nombre de vols passagers et cargo illimités avec tous les droits de trafic entre les deux pays, a fait savoir l’autorité de l’aviation civile du Qatar.  Avec cette signature, le pays du Golfe a mis en place des traités aériens avec chacun des 28 pays de l’Union Européenne, traités « libéraux ou semi-libéraux » , précise l’administration qatarie.

Ainsi, la compagnie aérienne nationale du Qatar peut voler, si elle le souhaite, vers tous les pays membres de l’Union Européenne. Elle opère aujourd’hui vers 18 des 28 pays membres, soit l’Autriche, la Belgique, le Danemark, la France, l’Allemagne, la Grèce, l’Italie, le Luxembourg (uniquement des vols cargo), les Pays-Bas, l’Espagne, la Suède, le Royaume-Uni, la Bulgarie, la Croatie, la Hongrie, la Pologne, Chypre et la Roumanie. Elle n’a pas de liaisons vers la Lituanie donc, ni vers l’Estonie, la Lettonie, la Finlande, l’Irlande, Malte, le Portugal, la République tchèque, la Slovaquie et la Slovénie.

Hors Union Européenne et en Europe, Qatar Airways vole vers la Norvège, la Serbie et la Suisse.

La diplomatie qatarie a multiplié les rencontres ces derniers mois pour discuter du transport aérien, notamment avec la Mauritanie, le Bénin, les Etats-Unis, le Canada, Singapour et les Pays-Bas (qui ont gelé les droits de trafic des compagnies du Golfe). Des traités de Ciel Ouvert ont été signés en septembre avec la Moldavie (avec la 5e liberté pour les vols cargo) et la Nouvelle Zélande (avec la 5e liberté pour les vols cargo et passagers).

Des négociations sont aussi en cours entre le Conseil de coopération du Golfe et l’Union Européenne sur le transport aérien. Bruxelles cherche actuellement, avec notamment le soutien de la France et de l’Allemagne, un mandat des pays membres pour discuter d’un traité de Ciel Ouvert au niveau Européen avec les Etats du Golfe, à condition d’instaurer des règles du jeu « équitables » avec leurs transporteurs, accusés d’être subventionnés. Bruxelles espère obtenir ce mandat pour le printemps 2016.

Photo : Airbus A380 – Source Qatar Airways

Laissez un commentaire