Emirates pose l’Airbus A380 à Sao Paulo

Airbus A380 d' Emirates à l'atterrissage - cc wikimedia / Steven Byles

Emirates a effectué samedi un vol exceptionnel en Airbus A380 sur la ligne Dubai-Sao Paulo, marquant le premier service commercial du super Jumbo au Brésil.

L’A380 d’Emirates s’est posé vers 19h30 le 14 novembre 2015 à Sao Paulo, en provenance de Dubai. Il est reparti quelques heures ensuite, vers 01h25, pour retourner aux Emirats Arabes Unis. La compagnie aérienne devient ainsi la première au monde à opérer un vol commercial vers le Brésil et l’Amérique Latine avec « un avion emblématique qui continue de fasciner à la fois les clients et les passionnés d’aviation » , comme le décrit Orhan Abbas, vice-président d’Emirates Airlines pour l’Amérique Latine.

La ligne Dubai-Sao Paulo, sur laquelle Emirates est sans concurrence, est habituellement assurée avec un Boeing 777-300ER de 364 places (contre 489 à 517 pour l’A380). Ce vol exceptionnel commémore en fait le 8e anniversaire de la présence d’Emirates au Brésil. Il coïncide aussi avec le Grand Prix automobile qui se déroule le 15 novembre sur le circuit d’Interlagos dans la banlieue de Sao Paulo. Emirates assure « ne pas avoir de projet pour programmer l’A380 sur la liaison régulière » .

L’événement sert néanmoins de test grandeur nature à l’exploitation de l’A380 sur la plateforme de Sao Paulo Guarulhos : il est autorisé à y opérer seulement depuis le 28 octobre 2015, selon un certificat délivré par l’Agence nationale de l’aviation civile brésilienne (ANAC). Au préalable, des travaux d’adaptation sur les pistes ont été rendus nécessaires en raison du gabarit de l’appareil. Sao Paulo Guarulhos est aujourd’hui le deuxième aéroport du Brésil à pouvoir accueillir l’A380, après Rio de Janeiro Tom Jobim.

Premier opérateur mondial de l’A380, Emirates en compte actuellement 68 dans sa flotte, avec 72 autres en commande. Elle l’utilise vers 34 destinations régulières et a transporté avec lui plus de 40 millions de passagers depuis 2008.

Photo : Airbus A380 d’ Emirates à l’atterrissage – cc wikimedia / Steven Byles

Laissez un commentaire