Norwegian Air vise l’Afrique, l’Asie et l’Amérique du Sud depuis Londres

Boeing 787-8 de Norwegian Air à Londres Gatwick - CC Norwegian / Steves Bates

Norwegian Air annonce vendredi qu’elle a obtenu un certificat d’opérateur aérien (AOC) britannique et vise maintenant de nouvelles lignes vers l’Asie, l’Amérique du Sud et l’Afrique du Sud depuis Londres Gatwick.

Avec cette annonce, les plans d’expansion de Norwegian sur le low-cost long-courrier prennent forme. La compagnie aérienne a commandé le mois dernier dix-neuf Boeing 787-9 Dreamliner, prévoyant de quadrupler sa flotte actuelle de 787 d’ici cinq ans. Elle exploitera 38 Dreamliner d’ici 2020.

L’obtention de l’AOC britannique lui permettra d’exploiter des liaisons longs-courriers depuis le Royaume-Uni, ce qu’elle ne pourrait faire sous un autre pavillon. Norwegian va en effet bénéficier des droits de trafic bilatéraux « vers une série de nouveaux marchés incluant l’Asie, l’Amérique du Sud et l’Afrique du Sud » , précise son communiqué du 13 novembre.

La nouvelle filiale ‘Norwegian UK’ débutera ses opérations dès le premier trimestre 2016. Elle sera basée à Londres Gatwick où Norwegian est présente sous pavillon norvégien depuis 2013. Elle y stationne déjà dix appareils et plus de 400 personnels navigants, ce qui fait d’elle le troisième opérateur de l’aéroport.

« Le marché britannique joue un rôle majeur dans la croissance de Norwegian » , explique le directeur général de la compagnie aérienne, Bjorn Kjos. « Le fait d’avoir obtenu un certificat d’opérateur aérien au Royaume-Uni est une excellente nouvelle et une étape importante pour nous ancrer davantage au Royaume-Uni où notre expansion passera par de nouvelles routes et de nouveaux emplois » , ajoute-t-il.

Norwegian a transporté 3,9 millions de passagers au Royaume-Uni vers 34 destinations dans le monde. Son pavillon norvégien lui permet de voler actuellement depuis le Royaume-Uni vers les Etats-Unis (la Norvège participant au traité de Ciel Ouvert entre l’Europe et les Etats-Unis). Au départ de Gatwick, elle vient d’inaugurer une liaison vers San Juan de Puerto Rico, sa cinquième ligne transatlantique depuis cet aéroport, après New York, Los Angeles, Orlando et Fort Lauderdale. Elle ouvrira Boston en mai 2016

Au Royaume-Uni, Norwegian s’intéresse aussi à Birmingham, où elle est la compagnie aérienne qui enregistre depuis le début de l’année la plus forte croissance. Elle compte y déployer les 737 MAX 8 qu’elle recevra à partir de 2017 pour voler vers les Etats-Unis.

Aujourd’hui, Norwegian ne dessert pas l’Afrique du Sud ni l’Amérique du Sud depuis aucune de ses bases, mais en Asie, elle est présente à Bangkok qu’elle relie à Copenhague, Oslo et Stockholm.

Photo : Boeing 787-8 de Norwegian Air à Londres Gatwick – CC Norwegian / Steves Bates