Salon de Dubai J1 : peu de commandes mais des annonces

Salon aéronautique de Dubai - Source : Dubai Airshow 2015

Malgré la participation massive des exposants, la première journée de l’édition 2015 du salon aéronautique de Dubai n’a été marquée que par une seule commande d’avions, provenant d’Etihad Airways pour deux 777 Freighter. Airbus, Boeing et Qatar Airways ont cependant fait quelques annonces sur leurs projets.

La grande messe aéronautique du Moyen-Orient qui se tient une année sur deux compte pour cette édition plus d’un millier d’exposants d’une soixantaine de pays. Malgré cette participation historique, bien peu d’analystes s’attendent à ce que les commandes atteignent le niveau de 2013, où elles ont dépassé en valeur la bagatelle de 206 milliards de dollars – un record.

Seule commande annoncée au premier jour, celle d’Etihad Airways, pour deux Boeing 777 Freighter, représente 637 millions d’euros au prix catalogue. La compagnie aérienne d’Abu Dhabi a exercé deux options incluses dans sa commande de 2013 portant sur un total de 199 appareils répartis entre Airbus et Boeing. Les deux 777 F sont livrables en 2016 et rejoindront la flotte de la filiale Etihad Cargo, qui comprend déjà trois appareils de ce type, ainsi que trois 747 et quatre Airbus A330. Etihad Cargo a transporté avec ces appareils « tout cargo » ainsi que dans les soutes des avions passagers d’Etihad 568.000 tonnes de fret en 2014, 17% de plus qu’en 2013.

Airbus n’a enregistré aucune nouvelle commande au premier jour du salon, mais son PDG, Fabrice Brégier, a toujours bon espoir de trouver au moins un nouveau client pour l’A380 en 2015, un objectif qu’il s’était fixé en début d’année. « Si c’est décalé à l’an prochain, ce ne sera pas un drame » , a-t-il cependant précisé à Reuters. Le directeur commercial de l’avionneur européen, John Leahy, a quant à lui indiqué à Bloomberg que des discussions sont en cours avec deux compagnies aériennes intéressées par le super Jumbo, l’une pour jusqu’à 20 appareils, l’autre pour 10 à 12 exemplaires, mais aucune annonce n’est attendue durant le salon. Aucune décision n’est encore prise sur un possible A380neo et encore moins sur une version allongée de l’A380, a par ailleurs indiqué Fabrice Brégier. Le développement d’une version doublement allongée de l’A350 (un A350-1100), qui pourrait rivaliser en capacité avec le 777X de Boeing, « n’est pas une priorité » aujourd’hui, a-t-il aussi déclaré.

Boeing de son côté a annoncé le projet d’établir son siège social pour le Moyen-Orient sur le complexe aéroportuaire de Dubai South, la nouvelle appellation de Dubai World Central. L’avionneur américain compte également y ouvrir un magasin pour pièces détachées et un centre de formation pour l’entretien des avions. Le projet devrait être finalisé en 2016 pour un début des opérations d’ici la fin 2017. En outre, Boeing a officiellement rebaptisé ‘777-8’ le 777-8X, et  ‘777-9’ le 777-9X, en ligne avec ses autres modèles (787 et 747). En revanche, la famille de nouveaux longs-courriers continue de s’appeler 777X. Le 777-9 doit rentrer en service en 2020, le 777-8 en 2022.

Enfin, Qatar Airways a indiqué hier qu’elle pourrait s’intéresser à l’A380neo pour remplacer ses A380, si Airbus lance le projet. A condition cependant que l’appareil soit « nettement au-dessus » de la version actuelle, selon Akbar Al Baker, le directeur général de la compagnie aérienne.

Le salon aéronautique de Dubai se tient jusqu’au 12 novembre 2015.

Photo : Source Dubai Airshow 

Laissez un commentaire