Emirates : un premier Airbus A380 de 615 sièges

Airbus A380 d' Emirates au décollage - cc wikimedia / RHL images

Emirates Airline établit un record de capacité sur l’A380 : elle vient de prendre livraison de son premier super Jumbo configuré bi-classe avec 615 sièges, annonçant son prochain déploiement vers l’Europe et l’Asie.

Le nouvel appareil a effectué son vol de convoyage depuis le centre d’Airbus à Hambourg Finkerwerder directement vers le salon aéronautique de Dubai où il est exposé sur le statique du 08 au 12 novembre 2015. La manifestation se tient à l’aéroport de Dubai World Central (DWC).

Ce 68e A380 d’Emirates est le premier à être aménagé sans Première classe, soit uniquement avec une classe Affaires et une classe Economie. Sa capacité de 615 places s’obtient avec moins de 10% des sièges pour la classe Affaires, qui peut accueillir 58 sièges passagers. Elle est située à l’arrière du pont supérieur, une nécessité pour conserver le fameux bar. Les 557 sièges de classe Economie sont répartis sur les deux ponts, permettant pour la première fois aux passagers de cette classe de service d’emprunter l’escalier intérieur. Ils bénéficient par ailleurs d’écrans plats de 13,3 pouces – un record dans cette cabine. En outre, les deux douches réservées habituellement à la Première classe sont remplacées sur cette version par trois toilettes pour la classe Economie.

Emirates a prévu une quinzaine d’A380 dans cette configuration sur les 140 qu’elle a commandés, dont 72 restent à livrer. Ces super jumbo « haute densité » seront opérés sur les routes où la demande Premium est faible. Ainsi, ils remplaceront dès le 1er décembre 2015 des Boeing 777-300ER sur les lignes Dubai-Copenhague et Dubai-Bangkok. De cette manière, Emirates augmentera sensiblement ses capacités, en offrant plus de 250 sièges supplémentaires par vol.

Jusqu’à présent, la compagnie de Dubai exploitait deux versions de l’A380, l’une avec 489 sièges (14 en Première classe, 76 en classe Affaires et 399 en classe Economie), et l’autre avec 517 sièges (14 en Première classe, 76 en classe Affaires et 427 en classe Economie) – la différence provenant de l’existence d’une zone de repos pour l’équipage sur la première version, destinée essentiellement aux vols ultra-longs-courriers, alors que la deuxième en est dépourvue. L’A380 « haute densité » représente une augmentation de 126 sièges et 98 sièges respectivement.

L’A380 bi-classe d’Emirates devient l’avion commercial offrant la densité la plus élevée au monde. En comparaison, l’A380 d’Air France offre 516 sièges, celui de Lufthansa 509 sièges, celui de Thai Airways 507 sièges et celui de China Southern 506 sièges. Korean Air dispose pour sa part de l’A380 à la capacité la plus faible, avec 407 sièges seulement.

A part Emirates, deux autres compagnies aériennes ont pensé mettre en service un A380 « haute densité » : Air Austral avec son projet Outremer 380 (deux exemplaires de 800 sièges chacun, avec une classe unique) et Transaero qui prévoyait 652 sièges sur quatre exemplaires (avec trois classes de service). La première a renoncé, la seconde a cessé ses opérations le mois dernier.

Emirates a publié une photo de l’intérieur du premier A380 de 615 places ainsi qu’une vidéo montrant son envol depuis Hambourg à destination de Dubai.

Emirates : intérieur de l'Airbus A380 615 sièges

Photo : Airbus A380 d’ Emirates au décollage – cc wikimedia / RHL images

Laissez un commentaire