Airbus toujours en tête de la course aux commandes en octobre

Airbus A350-900 XWB en formation - © Airbus

A fin octobre 2015, Airbus enregistre 850 commandes nettes depuis le 1er janvier, contre 489 pour Boeing. L’avionneur européen a cependant vendu moins d’avions le mois dernier que son concurrent américain, soit 35 au lieu de 59.

Airbus a inscrit sur son carnet de commandes en octobre 2015 quatre A350-900 supplémentaires pour Singapore Airlines (qui a converti en même temps 7 A350-900 XWB en autant d’A350-900 ULR), trente A330-300 pour China Aviation Supplies Holding Company (CAS) devenus fermes ainsi qu’un A321neo pour la société de leasing américaine Aviation Capital Group.

De son côté, Boeing a enregistré le mois dernier vingt 737 MAX pour Oman Air, neuf 737 MAX pour GOL, un 737 MAX pour un client VIP, deux 737 MAX pour un client non identifié, dix-neuf 787-9 pour Norwegian Air, cinq 787-9 pour Qantas et trois 787-9 pour EL AL.

Déduction faite des annulations et conversion de commandes, Airbus enregistre à présent sur les dix premiers mois de l’année 850 commandes fermes, contre 489 pour Boeing.

Dans le détail, Airbus a vendu depuis le 1er janvier 39 A319/A320/A321 de génération actuelle; 687 A319/A320/A321neo; 92 A330 de génération actuelle; 25 A330neo; et sept A350 XWB. L’avionneur souligne qu’il a ainsi dépassé ses objectifs annuels (fixés à environ 500 avions).

Boeing enregistre pour sa part sur les dix premiers mois de 2015 nettement moins de commandes de monocouloirs, soit 334 737 (NG et MAX), mais nettement plus de gros porteurs que son rival, soit 48 767; 54 777 et 53 787.

Livraisons

Concernant les livraisons, Airbus annonce 49 appareils livrés le mois dernier, dont 37 de la famille A320, six A330, quatre A350 XWB et deux A380. L’avionneur souligne le premier A350 XWB de Finnair, et le premier des trois A330-300 de la low-cost indonésienne Lion Air qui les utilisera en version haute densité de 440 sièges en classe unique pour les vols de pèlerinage à La Mecque et sur des routes domestiques et régionales à forte dentisté de trafic.

Boeing quant à lui a livré neuf appareils de plus le mois dernier, soit 58 avions commerciaux, dont 39 737, 1 747, 1 767, 6 777 et 11 787.

A fin octobre 2015, le carnet de commandes d’Airbus comprend 6.741 appareils restants à livrer, tous modèles confondus, assurant au constructeur environ dix ans de production.

Celui de Boeing comprend 1.000 avions de moins qu’Airbus, soit 5.640, soit 7 à 8 ans de production. A noter cependant, ce carnet de commande a diminué depuis l’année dernière, Boeing ayant livré plus d’appareils depuis le début de l’année (638) qu’il n’en a vendus (489).

Photo : Airbus A350-900 XWB en formation – © Airbus

Laissez un commentaire