Estonian Air cesse ses opérations

Boeing 737 d' Estonian Air - CC BY-SA 3.0 54north

Après 24 ans d’opérations, Estonian Air annonce la fin de ses activités à compter de ce dimanche. La Commission Européenne vient de lui demander de rembourser 85 millions d’euros d’aides publiques jugées illégales. Une nouvelle compagnie aérienne, Nordic Aviation Group, prend le relais en Estonie.

Le conseil d’administration d’Estonian Air a décidé de cesser les opérations de la compagnie aérienne à partir du 8 novembre 2015 « à la suite d’un décision de la Commission européenne » , a-t-il fait savoir dans un communiqué le 07 novembre.

Bruxelles a ordonné la veille qu’Estonian Air rembourse 85 millions d’euros plus les intérêts à l’État estonien, jugeant que les sommes perçues constituent une aide publique « incompatible avec le marché unique » . En outre, il lui a été interdit de percevoir 40 millions d’euros d’aides supplémentaires pour sa restructuration.

« Estonian Air a reçu à plusieurs reprises des subventions publiques au cours des cinq dernières années, mais n’a pas effectué la restructuration nécessaire pour devenir viable. La maintenir artificiellement sur le marché ne relèverait pas d’une bonne utilisation de l’argent des contribuables. Et cela ne serait pas équitable pour ses concurrents, qui sont en compétition sans bénéficier d’un tel soutien » , a expliqué dans un communiqué Margrethe Vestager, la Commissaire en charge de la concurrence.

Cette sentence met fin aux activités d’Estonian Air. Elle n’a pas les fonds suffisants pour rembourser, a indiqué le ministre estonien de l’Economie, Kristen Michal.

De son côté, Estonian Air indique qu’elle a amorcé l’année dernière « une restructuration avec des contrats de fourniture de capacité » prouvant ainsi qu’elle est « rentable et durable » , selon  Jan Palmer, son directeur général. « Néanmoins, les autorités européennes de la concurrence ont estimé que nos subventions ne respectent pas les règles » , a-t-il reconnu.

Lancée en 1991, la compagnie aérienne est détenue aujourd’hui à 97,34% par le gouvernement estonien et à 2,66% par le Groupe SAS Scandinavian Airlines. Elle a rejoint l’IATA en 1992. Basée à l’aéroport de Tallinn, elle a transporté 553.200 passagers en 2014. Elle emploie environ 200 personnes.

Nordic Aviation Group

Toutefois, anticipant la décision de la Commission européenne, le gouvernent estonien a monté une nouvelle entreprise, Nordic Aviation Group. Elle opèrera dès le 08 novembre 2015 vers huit destinations, Amsterdam, Bruxelles, Copenhague, Stockholm, Oslo, Kiev, Trondheim et Vilnius. Munich, qui était précédemment desservie par Estonian Air, n’est pas prévue au programme, ni Moscou et Saint Pétersbourg dont la desserte nécessite de revoir les accords aériens entre l’Estonie et la Russie.

Nordic Aviation se veut « une société nouvelle et indépendante, qui ne soit pas le successeur légal d’Estonian Air » , selon Peeter Tohver, président du Conseil de Surveillance. La nouvelle compagnie aérienne ne dispose ni de flotte ni d’équipages. Elle a recours à la collaboration de cinq partenaires, IMC, Air Trade, NextJet et Carpatair qui lui fournissent les avions et le personnels, tandis qu’Adria Airways lui fournit le certificat d’opérateur aérien (AOC), la plateforme commerciale et le système de billetterie.

Photo : Boeing 737 d’ Estonian Air – CC BY-SA 3.0 54north

Laissez un commentaire