Finnair retarde l’A350 vers Bangkok et Pékin

Airbus A350-900 XWB de Finnair au décollage - © Airbus

Après la livraison du premier exemplaire intervenue plus tard que prévu, Finnair retarde de plusieurs semaines le lancement de son nouvel Airbus A350-900 XWB vers Bangkok et Pékin.

La compagnie aérienne finlandaise, membre de l’alliance Oneworld, positionne maintenant l’A350 vers Bangkok à compter du 24 décembre 2015 (au lieu du 4 décembre prévu initialement), et vers Pékin à partir du 6 janvier 2016 (au lieu du 21 novembre 2015). Jusqu’à ces dates, les liaisons restent opérées en Airbus A340 et A330.

Vers Bangkok, l’A350 effectuera à l’aller le vol quotidien AY89, dont le départ d’Helsinki est programmé à 16h40 avec une arrivée à Bangkok à 07h25 (durée du trajet : 09h45). Au retour, le vol AY90 quitte la Thaïlande à 09h05 pour atterrir en Finlande à 13h15 (durée du vol 11h10). La deuxième fréquence quotidienne (AY95/AY96) reste exploitée en Airbus A340-300.

Vers Pékin, l’A350 réalisera à l’aller le vol quotidien AY51, dont le départ d’Helsinki est programmé à 18h00 avec une arrivée à Pékin à 06h50 (durée du trajet : 07h50). Au retour, le vol AY52 quitte la capitale chinoise à 11h35 pour atterrir en Finlande à 14h25 (durée du vol 08h50).

Finnair est sans concurrence directe vers Bangkok, tandis qu’Air China rivalise vers Pékin. La compagnie finlandaise deviendra la première à opérer l’A350 vers les deux destinations.

Rappelons que le fleuron de la flotte de Finnair fera ses débuts sur long-courrier sur la liaison Helsinki-Shanghai, avec une date maintenue au 21 novembre 2015. « Les dates de début pour d’autres destinations seront annoncées ultérieurement » , précise Finnair dans son communiqué. Hong Kong, Singapour  et New York ont été mentionnées comme futures lignes à recevoir l’appareil.

Finnair a pris livraison du premier de ses dix-neuf A350-900XWB le 07 octobre 2015. L’appareil effectue actuellement des tournées de familiarisation et de présentation sur le réseau européen de la compagnie. Trois autres exemplaires doivent lui parvenir d’ici la fin de l’année, puis sept en 2016 et 2017, les suivants jusqu’en 2023.

L’appareil est configuré avec 297 sièges, soit 46 en Classe Affaires (en rangées de 1-2-1), et 251 en classe Economique (en rangées de 3-3-3), dont 43 dans la zone en Economy Comfort offrant plus d’espace pour les jambes.

Avec lui, Finnair entame un ambitieux plan d’expansion sur long-courrier, notamment vers l’Asie.

Crédit photo : Airbus A350-900 XWB de Finnair au décollage – © Airbus

Laissez un commentaire