SWISS : les revenus en léger recul, à cause des low-cost, des compagnies du Golfe et du franc suisse

Swiss Airlines

Swiss International Airlines (SWISS) publie pour les neuf premiers mois de l’année 2015 un chiffre d’affaires en légère baisse, une contre-performance qu’elle explique par la concurrence des low-cost et des compagnies du Golfe ainsi que par la hausse du franc suisse sur le marché des devises. Cela ne l’empêche cependant pas d’améliorer de presque 60% son bénéfice, grâce notamment à la baisse des prix du carburant.

Le chiffre d’affaires de la filiale helvétique de Lufthansa pour les neuf premiers mois de l’année 2015 est en baisse de 3% à 3,8 milliards de francs suisses. « Ce recul s’explique notamment par la pression concurrentielle persistante exercée par les low-cost et les compagnies du Golfe. SWISS s’est également ressentie de l’abandon de la parité du franc suisse face à l’euro, décidée en janvier 2015 par la Banque nationale suisse, qui a affecté les revenus » , indique la compagnie dans un communiqué le 29 octobre 2015.

Le faible coût du pétrole et les mesures de contrôle des coûts (programme SCORE) ont toutefois annihilé ces effets négatifs. SWISS a accru son bénéfice de 59% à 401 millions de francs suisses pour les neuf premiers mois de l’année 2015. Pour le seul 3e trimestre, la compagnie a réalisé un bénéfice de 187 millions de francs suisse, en hausse 36% en comparaison annuelle.

« Nous sommes très satisfaits de ces bons résultats » , se réjouit Harry Hohmeister, directeur général de SWISS. « Ils confirment que nous nous sommes engagés sur la bonne voie. La situation du marché restera cependant très difficile. Pour assurer notre croissance et accroître durablement notre rentabilité, nous allons redéfinir notre organisation et nos processus de travail au sein du groupe Lufthansa dans la perspective d’une amélioration continue de notre compétitivité » , annonce-t-il.

Légère progression des chiffres passagers

12,465 millions de passagers ont emprunté les lignes de SWISS pendant les neuf premiers mois de l’année 2015, soit 1.2% de plus que l’année précédente. Le nombre de vols a simultanément augmenté de 0.3% à 110 027. Pour des capacités (sièges-kilomètres offerts – SKO) en hausse de 1.6% sur l’ensemble de son réseau, le trafic (passagers-kilomètres transportés – PKT) a progressé de 1,4%. Le coefficient d’occupation des sièges, en baisse de 0.1 point par rapport à l’année précédente, a atteint 83.9% (contre 84.0% en 2014). Côté fret, les tonnes-kilomètres transportées (TKT) ont baissé de 2.3%, et le coefficient de remplissage exprimé en volume, de 3.7 points.

Pour le seul 3e trimestre, le coefficient d’occupation des sièges a progressé de 0.2 point à 88.6%. Pour des capacités (SKO) en hausse de 2.0%, le trafic (PKT) a progressé de 2.3%. Les tonnes-kilomètres transportées (TKT) ont baissé de 5.5%, et le coefficient de remplissage de 5.1 points.

Perspectives

SWISS s’attend à ce que la vigueur du franc suisse continue à peser négativement sur les recettes. Dans les conditions actuelles, la compagnie anticipe toutefois « un bon résultat annuel » . L’EBIT 2015 devrait être nettement supérieur au précédent. Cette projection se base sur les effets durables du programme d’avenir SCORE et sur l’impact positif du faible prix du pétrole.

Crédit photo : Swiss International Airlines

Un commentaire sur “SWISS : les revenus en léger recul, à cause des low-cost, des compagnies du Golfe et du franc suisse

Laissez un commentaire