Boeing : EL AL signe pour le Dreamliner

Visualisation d'un Boeing 787-9 aux couleurs d'El Al - © El Al

Boeing et EL AL Israel Airlines ont conclu jeudi une commande portant jusqu’à neuf Boeing 787 Dreamliner, auxquels s’ajouteront six exemplaires loués auprès de sociétés spécialisées.

Les neuf 787 commandés directement auprès de l’avionneur américain représentent une valeur théorique de 2,2 milliards de dollars, indique Boeing le 29 octobre. Trois de ces appareils sont commandés fermes, les six autres restent à finaliser.

EL AL prendra également en leasing six 787 supplémentaires auprès de sociétés indépendantes, en vue de remplacer et de développer sa flotte actuelle d’avions long-courrier, d’augmenter sa capacité et de proposer une plus grande flexibilité sur les liaisons aériennes à l’aéroport international Ben-Gourion de Tel Aviv.

Selon David Maimon, Président-directeur général d’EL AL, il s’agit du « programme d’acquisition d’avions le plus important de l’histoire de la compagnie EL AL. Cette commande de Boeing 787 Dreamliner marque une étape importante dans l’optimisation de notre réseau aérien, l’amélioration des services proposés à nos passagers, et l’expérience de vol au sens large » .

Parallèlement à cette annonce, le motoriste Rolls Royce a indiqué qu’EL AL a choisi d’équiper les 15 Dreamliner avec les Trent 1000 et entrait en négociation exclusive avec lui dans cette optique. La compagnie aérienne envisage aussi de souscrire au contrat de maintenance TotalCare pour ces moteurs.

La compagnie israélienne avait déclaré en août 2015 son intention de passer une commande pour 15 Dreamliner, incluant des 787-8 et 787-9. Elle indiquait alors que les appareils sont livrables entre le premier semestre 2017 et 2020, et destinés à remplacer les Boeing 747-400 et 767-300ER vieillissants. Les nouveaux appareils sont prévus d’opérer sur le réseau moyen et long-courrier, notamment vers New York, Boston, Toronto, Bangkok, Pékin et l’Afrique du Sud.

EL AL exploite une flotte « tout Boeing » depuis la réception de son premier Boeing en 1961. Sa flotte comprend actuellement vingt-deux 737, sept 747, sept 767 et six 777.

El Al a transporté 2,2 millions de passagers l’année dernière et enregistré pour l’exercice 2014 un déficit net de 28 millions de dollars (contre un bénéfice de 26,7 millions de dollars l’année précédente). Elle dessert 35 destinations dans le monde.

Crédit : Visualisation d’un Boeing 787-9 aux couleurs d’El Al – © El Al

Laissez un commentaire