Air France-KLM : bénéfice de 480 millions d’euros au 3e trimestre

Air France et KLM - © KLM

Air France-KLM a publié jeudi un bénéfice net de 480 millions d’euros pour le 3e trimestre 2015, contre 86 millions d’euros pour la même période de l’an passé. Cet excellent résultat est à relativiser : sur le cumul des neuf premiers mois de l’année, le groupe franco-néerlandais reste déficitaire, avec une perte nette de 158 millions d’euros, néanmoins en amélioration de 375 millions d’euros par rapport aux neuf premiers mois de 2014 où cette perte était de 533 millions d’euros.

L’amélioration des résultats au 3e trimestre 2015 est obtenue avec un chiffre d’affaires en hausse de 10,8% en comparaison de la même période de l’année dernière. La marge d’exploitation, indicateur de la rentabilité, bondit de 8,4 points de pourcentage, à 12,1%. Le nombre de passagers transportés est en hausse de 7,4% : 25,89 millions de passagers ont emprunté les lignes d’Air France, KLM, HOP! et Transavia entre juin et septembre 2015.

Mais comme le signale Air France-KLM dans son communiqué, la base de comparaison du troisième trimestre est fortement affectée par la grève des pilotes qui a perturbé l’activité en septembre 2014. Hors grève, le chiffre d’affaires est en hausse de 4,2% principalement grâce à un effet change important. A données comparables (hors effet de change), il est même en baisse de 2,4%.

Le groupe a bénéficié au cours du dernier trimestre d’un environnement favorable. Ainsi, pour la première fois depuis le premier trimestre 2013, l’impact net des devises a été positif sur le résultat d’exploitation, à +17 millions d’euros. La facture carburant est en baisse de 3,3% à données publiées (en baisse de 23,3% à données comparables, hors effet de change). Air France-KLM s’attend à ce que cette facture carburant diminue encore en 2016, avec un montant estimé à 5,1 milliards d’euros, contre 6,2 milliards d’euros anticipés pour l’année 2015.

« Un environnement favorable, principalement marqué par la baisse du prix du carburant et par une forte demande à l’été, conduit à une amélioration des résultats d’Air France-KLM au cours du troisième trimestre et des neuf premiers mois de 2015. Ces facteurs conjoncturels viennent s’ajouter aux effets positifs du plan Transform 2015 engagé depuis 2012 » , précise le PDG d’Air France-KLM, Alexandre de Juniac.

Sur le cumul des neuf premiers mois de l’année, le chiffre d’affaires progresse de 5,4% à 19,1 milliards d’euros. Le résultat d’exploitation s’établit à 666 millions d’euros, contre 40 millions d’euros en 2014, en amélioration de 626 millions d’euros, le groupe soulignant la bonne performance de l’activité Passage réseaux (Air France, KLM et HOP!).

Toutefois, Air France-KLM  reste dans le rouge depuis le début de l’année, avec un résultat net qui s’élève à -158 millions d’euros contre -533 millions d’euros un an plus tôt. Ce résultat intègre pourtant, notamment,  le résultat lié à la plus-value sur la vente d’actions Amadeus (+218 millions d’euros), dont le produit est compensé par l’évolution de la valeur du portefeuille de couvertures carburant (-225 millions d’euros), l’impact de la perte de change non réalisée (-320 millions d’euros) et des charges de restructuration d’un montant de 134 millions d’euros.

Après l’échec des négociations sur le plan Perform 2020 chez Air France et l’absence de nouvelles mesures de productivité, Air France-KLM réduit son objectif de baisse du coût unitaire sur l’année 2015, qui est maintenant attendue entre entre 0,5% et 0,7%.

Selon Alexandre de Juniac, l’amélioration des résultats au 3e trimestre ne permet « ni de combler le différentiel de compétitivité avec nos concurrents ni de disposer des moyens de financer la croissance du Groupe. La mise en œuvre du plan Perform 2020 est donc indispensable car la baisse des coûts unitaires est le principal levier dont Air France-KLM dispose pour trouver une croissance rentable dans un environnement concurrentiel » .

Un signe positif à souligner : le groupe continue de se désendetter : au 30 septembre 2015, la dette nette s’élevait à 4,33 milliards d’euros, contre 5,41 milliards d’euros au 31 décembre 2014 – une amélioration de plus d’un milliard d’euros.

Crédit photo : © KLM

Laissez un commentaire