EgyptAir envisage de commander jusqu’à 70 avions

Boeing 737-800 d' Egyptair - Source : Egyptair / Facebook

EgyptAir souhaite reprendre son expansion et parle de commander jusqu’à 70 nouveaux avions, visant à faire du Caire un hub intercontinental.

La compagnie nationale de l’Egypte avait déjà évoqué ce projet en 2013, mais l’avait reporté avec l’arrivée d’une nouvelle direction qui s’est attachée à réduire les pertes importantes (1,5 milliard de dollars entre l’éclosion du Printemps arabe de 2011 et l’année 2014).

Ce plan d’expansion refait surface aujourd’hui : le nouveau PDG d’EgyptAir, Sherif Attia, indique à Gulf News le 25 octobre que la compagnie va commander entre 60 et 70 avions, dont 15 à 20 gros-porteurs, qui doivent pouvoir être livrés dans les cinq ans.

Le retour aux bénéfices est quant à lui reporté d’une année, soit pour l’exercice fiscal 2016-2017 au lieu de 2015-2016, car pour atteindre cet objectif initial, il aurait fallu « suspendre des vols longs courriers qui auraient compromis les affaires sur le long terme » , selon le dirigeant.

EgyptAir vise à faire du Caire un hub intercontinental, en tirant partie de sa position géographique pour connecter les passagers « d’Est en Ouest, et du Nord au Sud » .  La compagnie souhaite grandir vers l’Europe, l’Afrique et l’Asie. Deux nouveaux accords de partage de codes sont également évoqués.

En 2013, Egyptair avait l’intention de porter sa flotte à 125 appareils d’ici 2022, contre une soixantaine aujourd’hui. Elle disait alors étudier les Boeing 777 et 787, les Airbus A350, voire A380 pour le long-courrier, ainsi que les Boeing 737 MAX, Airbus A320neo, Embraer E-195 et Bombardier C Series pour le moyen-courrier.

Sa flotte actuelle se compose d’Airbus A320/A321, Boeing 737-500/800, Airbus A330-200/300 et Boeing 777-200ER/300ER.

Carte du réseau d'EgyptAir en 2015 - Source : Egyptair

Carte du réseau d’EgyptAir en 2015 – Source : Egyptair

Crédit photo principale : Boeing 737-800 d’ Egyptair – Source : Egyptair / Facebook

Laissez un commentaire